Etes-vous prêts à louer un film deux mois après sa sortie pour 20 euros?

CULTURE C'est le pari fait par plusieurs studios hollywoodiens qui préparent une offre de VOD premium...

Philippe Berry

— 

Un multiplex, en Inde.
Un multiplex, en Inde. — P.PARANJPE/REUTERS

De notre correspondant à Los Angeles

Ceci n'est –a priori– pas un poisson d'avril. Warner Bros., Sony, Universal and 20th Century Fox se sont mis d'accord pour proposer des films en location seulement deux mois après leur sortie au cinéma, contre environ quatre mois en moyenne habituellement. Le hic: cela coûtera 30 dollars (22 euros) le film, selon Variety, pour une location de deux ou trois jours.

De prime abord, le service, baptisé Home Premiere, semble être la pire idée jamais sortie du cerveau déconnecté d'un exec hollywoodien. Endiguer le piratage et l’essor d'offres légales comme Netflix en proposant une location plus chère qu'un achat? Et pourquoi pas imposer des verrous sur la musique téléchargée (sarcasme intentionnel).

Marché de niche?

Malgré tout, en sortant la calculette, le concept n'e semble pas totalement fou. Deux places de ciné dans une grande ville? 20 euros. Trois heure de babysitter? 30 euros. Passer une soirée romantique, ça n'a pas de prix. Pour tout le reste, il y a Eurocard-Mastercard.

Pour les couples ou les familles, 20 euros la soirée cinéma à la maison pourrait donc avoir un certain intérêt... Si le film était disponible le même jour que la sortie sur grand écran –comme l'expérience tentée par Steven Soderbergh avec Bubble. Mais entre attendre deux mois et payer 20 euros et patienter quatre mois pour une location dix fois moins chère, pas sûr que beaucoup de monde se bouscule. La chronologie idéale des médias se fait toujours désirer.

 Combien êtes-vous prêts à payer pour un film disponible deux mois après sa sortie ciné? Dites-le nous ci-dessous.