Greenpeace: «Les fabricants d'électronique ont fait des progrès pour éliminer les produits les plus toxiques»

CES 2011 Daniel Kessler, l'un des porte-parole de l'organisation, fait le point sur la tendance du «green tech», mise en avant au salon de Las Vegas...

Propos recueillis par Philippe Berry

— 

Les produits tech verts, une tendance du CES 2011
Les produits tech verts, une tendance du CES 2011 — 20MINUTES.FR

Dans les allées du Convention Center, les Sony, Samsung, Panasonic, LG, Sharp et les autres mettent en avant leurs efforts pour être plus respectueux de l'environnement. Daniel Kessler, de Greenpeace, livre son verdict.

Le high-tech vert, vrai tendance ou simple gimmick marketing?

Nos analyses montrent que les fabricants ont fait des progrès notables ces dernières années pour éliminer les produits les plus toxiques. Ils ont également réduit la consommation électrique et recyclent de plus en plus. Les grandes marques répondent à une demande des consommateurs qui attendent des gadgets plus verts.

Ils affirment souvent que les consommateurs sont prêts à dépenser davantage pour des produits verts. Est-ce vraiment le cas?

Il ne devrait pas y avoir de surtaxe verte. Des composants plus verts sont disponibles en grandes quantités et sont souvent gagnant-gagnant pour le consommateur et la planète.

Le «recyclage» se finit cependant souvent par des produits simplement envoyés et entassés dans des pays en voie de développement...

C'est vrai qu'il n'y a pas de normes internationales. Aux Etats-Unis par exemple, il n'y a pas de lois qui encadrent l'exportation des déchets issus des produits électroniques. C'est pour cela que nous poussons pour un principe «pollueur payeur» responsabilisant chaque entreprise.