«Army of Two : Le 40ème Jour», un jeu made in china?

TEST JEUX VIDEO Rios et Salem reprennent du service…

Christophe Lelandais & Simon Taisne

— 

Army of Two : Le 40ème jour
Army of Two : Le 40ème jour — DR

«Hello Rios! Hello Salem! Vous êtes de retour? Ouais gamin et on va tous faire péter!». Après un premier épisode satisfaisant, Electronic Arts renvoie le tandem de mercenaires surentrainé pour une nouvelle aventure d’envergure.

Gameplay: A deux c’est mieux


Toujours à l’affut d’une nouvelle mission, nos deux héros se retrouvent expédiés à Shanghai. Manque de chance, la cité chinoise est dévasté par plusieurs attaques terroristes et sombre en plein chaos. Piégés en plein cœur de la ville, les deux hommes vont devoir se frayer un chemin à travers les décombres pour découvrir le secret du 40ème jour.

Le concept de ce deuxième volet reste inchangé. S’il est toujours possible de jouer seul avec l’IA, c’est à deux que le jeu prend toute son ampleur. Basé sur la coopération, Army of Two 2 propose toute une palette d’actions pouvant être menées à deux. Les différents niveaux proposent donc un maximum de situations où l’entraide est indispensable: courte échelle, prises d’otages, utilisation de boucliers, ou encore le fameux  «back to back».

Army of Two

Toujours aussi efficace, la jauge d’«aggro» fait également son grand retour. Le principe est simple, l’un des deux joueurs tente d’attirer l’attention des ennemis afin que son partenaire puisse mieux les prendre à revers.

L’autre grand intérêt du jeu réside dans la customisation des armes. En effet grâce aux dollars engrangés, les deux héros peuvent à tout moment améliorer leur arsenal: lunette de snipe, canon, munitions…

Réalisation: Les explosions, c’est par ici

La cinématique d’introduction donne le ton: Le 40ème Jour est bien plus abouti que le premier épisode. La mise en scène spectaculaire et le rendu très convaincant permettent ainsi de rehausser le niveau de la licence.

Cependant, bien que les phases de jeu soient plus variées qu’auparavant, les mécaniques de jeu, elles, restent souvent trop classiques.

Army of Two

Les plus: Une mise en scène explosive

Sans atteindre le niveau d’un Modern Warfare 2, Army of Two 2 impressionne par sa réalisation. La coopération est véritablement au centre du gameplay, et constitue l’un des points forts du jeu. A condition de ne pas jouer seul…

Les moins: Une aventure un peu courte

Avec une durée de vie limitée à 6 heures de jeu, ce nouvel épisode d’Army of Two laisse un peu sur sa faim. L’intelligence artificielle est quant à elle loin d’être parfaite et peut s’avérer très frustrante dans certaines situations.

Note : 7/10
Même s’il reste quelques imperfections, Army of Two : le  40ème jour est une valeur sûre en ce début d’année pour passer du bon temps. A condition d’être accompagné.