La musique en streaming, nouvel eldorado sur le web?

INTERNET De nombreux acteurs du web, dont Google, Deezer, Myspace ou encore Facebook affûtent leurs armes...

Sandrine Cochard

— 

20minutes.fr

Tous sur la musique en streaming! Alors que Google a annoncé mercredi le lancement prochain d’un nouveau service musical, Deezer et Orange affûtent leurs armes pour investir ce marché. Cet engouement s’explique par la formidable courbe de croissance de la consommation de streaming, qui éclipse aujourd’hui le peer-to-peer.
 
Marché en plein boom
 
Le marché du streaming est le plus dynamique de la musique numérique légale. S’il représentait 4% du marché numérique légal au premier semestre 2007, il en occupe aujourd’hui près du tiers (27%) deux ans plus tard. Mieux: le streaming et les formules d'abonnement sur mobile commencent à générer des revenus importants.
 
Le marché de la musique en streaming «affiche ainsi une croissance de 318 %, à 5 millions d'euros (au premier semestre 2009, ndlr), note le site du Journal du Net. Des revenus équivalents à ceux des abonnements Internet et mobile, en hausse de 130 %. Les seuls abonnements sur mobile explosent (+ 409 %), atteignant 2,6 millions d'euros, soit davantage que les souscriptions Internet.»
 
Fer de lance de ce marché en France, le site Deezer a attiré 5,7 millions de visiteurs uniques en août, selon Nielsen Netratings. Fort de son succès, le site s’apprête à lancer une version mobile payante, début novembre. Monnayant 9,99 euros par mois, les utilisateurs pourront écouter des titres en streaming depuis leur mobile.
 
Google en force
 
Si Deezer a pris le train tôt, d’autres acteurs, conscients des opportunités offertes par le streaming, entendent bien investir ce marché. L’arrivée de Google, notamment, pourrait bouleverser la donne. Le géant américain planche sur un nouveau service musical qui permettrait - aux Etats-Unis dans un premier temps - d'écouter des titres en streaming directement depuis le moteur de recherche. Ce service pourrait être disponible dès le 28 octobre prochain. La musique est assurément l’un des nouveaux enjeux de Google puisque sa filiale YouTube s'apprête à lancer, d'ici à la fin de l'année, un moteur de recherche de vidéos musicales, Vevo, où les quatre majors du disque (EMI, Sony, Universal et Warner) et des centaines de producteurs indépendants apporteront leurs contenus.
 
Myspace mise également sur la conjugaison entre musique et vidéo. Le site a annoncé mercredi un renforcement de son offre musicale avec une nouvelle application, MySpace Music Videos.
 
Mais d’autres nouveaux venus espèrent avoir leur part du gâteau. Spotify vient de lancer une application pour iPhone et Android, Microsoft prépare également un service de streaming et Orange doit dégainer prochainement WorMee.
 
Même Facebook lorgne sur le marché de la musique en streaming. Depuis mars 2008, le réseau social est en grande discussion avec Universal Music Group, Sony BMG Music Entertainment, Warner Music Group et EMI pour lancer un nouveau service de musique. Seule Apple est, bizarrement, absente sur ce marché. Le temps de préparer sa riposte?