Mission-G : si James Bond était un hamster...

TEST JEUX VIDEO Le film sort en salle mercredi, le jeu est déjà disponible...

Selim Miled

— 

 Jaquette de "Mission-g", adaptation du film d'animation, sur ps3
 Jaquette de "Mission-g", adaptation du film d'animation, sur ps3 — Disney Interactives
Les adaptations de films en jeu vidéo, à fortiori destinés à des enfants, sont un business florissant qui accouche souvent de produits à la qualité plus que discutable, surtout si on a plus de 8 ans. Le nouvel arrivé, Mission-G, adapté du film d'animation de Disney, où des hamsters jouent les espions peine à échapper à cette malédiction.


Réalisation: des efforts, peut mieux faire

Pas spécialement beau, ni doublé par des grands acteurs ou accompagnés de musique de compositeurs, ce jeu a au moins la rare décence d'être un produit fini. Les bugs d'affichage ou d'angles de caméras, un classique, ont été minutieusement éliminés. Les bruitages ont le mérite de ne pas être trop répétitifs. Et, preuve de la volonté de faire des efforts, un mode d'affichage en 3D avec les bonnes vieilles lunettes rouge-bleu (fournies) a été prévu. Mais rien n'y fait, le jeu reste lisse et plat, toutes les textures se ressemblent, et les pauvres lunettes en carton finiront dans la poubelle après vous avoir arraché la rétine.


Gameplay : ascenseur émotionnel

La majorité du jeu se résume à de l'action classique rondement ficelée. Les commandes sont bien pensées, les possibilités celles que l'on peut attendre pour un jeune public, et la difficulté en général bien dosée. Là encore des efforts ont été faits, et on retiendra notamment la possibilité de jouer «Mooch» (une mouche) pour se faufiler là où le pauvre rongeur en est incapable. D'autres phases exotiques, comme une course motorisée dans les égouts, ne sont tout de même pas à s'arracher les poils.


Les + : cela reste jouable

On est en droit de s'attendre à bien pire, et c'est déjà un bon point. Pas de réelles grosses erreurs de réalisation qui entacheraient le jeu, ce qui permet aux bambins de profiter de leurs nouveaux héros sans en faire une mauvaise expérience. Et même les plus grands s'amuseront lors de phases originales, comme celles de la mouche.


Les - : aussi original qu'un hamster dans une cage

Le pire est évité, certes, mais sans plus. Peu de recherche, très courte durée de vie, le jeu se cantonne aux banalités visiblement imposées dans le cahier des charges d'une adaptation de film.



Note : 5/10
Un jeu tout simplement moyen, qui a au moins le mérite de ne pas desservir la licence face à son public. Voici une adaptation que vous pouvez offrir à votre fan d'enfant sans trop de risques de vous en mordre les doigts.