La dissection de la PSP Go pose des questions sur sa longévité

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Les gars d’iFixit ont procédé à l’autopsie de la console portable de Sony. Ils ont pu constater que l’accès à la batterie de la PSP Go est protégé par un autocollant annulant la garantie s’il est déchiré.

Les chirurgiens des gadgets ont fait d’autres découvertes:

o Vous pouvez toujours disséquer la Go avec un tournevis standard Phillips #0
o Sony utilise toujours le Wi-Fi 802.11b
o La batterie n’est pas soudée à la carte mère
o Pas de cadre métallique (l’intégrité structurelle est maintenue par la coque externe)
o Processeur Sony, 16 Go de mémoire flash Samsung (pour ceux que ça intéresse)

Même si iFixit est assez affirmatif sur le fait que vous pouvez extraire la batterie sans endommager l’autocollant, c’est assez vache de la part de Sony de cacher un composant qui pourra nécessiter un remplacement sous un autocollant annulant la garantie. L’absence de cadre métallique confirme nos impressions sur la finition plastique de la Go.

Ajoutez à cela un mécanisme coulissant, et il est difficile d’imaginer comment une Go pourra tenir deux ou trois ans. En même temps, Sony parie probablement sur le fait que vous remplacerez la Go par un autre produit d’ici là, comme le font toutes les entreprises fabriquant des gadgets électroniques de nos jours. [iFixit]