ONE eVTOL : Un véhicule aérien personnel électrique dont la commercialisation est prévue pour 2023

VOITURE VOLANTE La start-up suédoise eVTOL Jetson lance un véhicule volant personnel électrique

Anaëlle Lucina pour 20 Minutes
— 
Une voiture volante qui ne nécessite pas de licence de pilote
Une voiture volante qui ne nécessite pas de licence de pilote — Geeko

Après un prototype réussi en 2018, la start-up Jetson a créé une version grand public du ONE eVTOL. Il s’agit d’un véhicule volant, pliable et monoplace. La production devrait commencer cet été et les premières livraisons en 2023.

Jetson est une start-up suédoise fondée par Peter Ternström et Tomasz Patan en 2017. L’entreprise s’est spécialisée dans les véhicules électriques à décollage et atterrissage vertical (eVTOL). Dans un communiqué de presse et un post Instagram d’octobre dernier, elle annonce prévoir une commercialisation de son nouveau véhicule aérien personnel électrique ONE d’ici 2023.

Un véhicule volant

« Il utilise de la fibre de carbone composite et des composants de pointe imprimés en 3D, ce qui en fait une conception extrêmement légère. Il est également équipé de nombreux dispositifs de sécurité, notamment un système de propulsion redondant et un parachute balistique », décrit Tomasz Patan, fondateur et directeur technique de Jetson dans un communiqué.

Pour créer ce vaisseau à passager unique, ses concepteurs se sont directement inspirés de la technologie des drones aériens.

Le véhicule volant se compose d’un châssis de cellule entièrement en aluminium. Ce dernier abrite une batterie Lithium-Ion à haute décharge capable d’une puissance maximale de 88 kW. L’engin pèse 86 kg, ce qui correspond au poids d’un scooter 50 cm3 à vide. Ses capteurs LiDAR lui permettent de suivre le terrain et d’éviter les obstacles.

Rendre le vol accessible à tous

« Le Jetson ONE est un hélicoptère électrique que vous pouvez posséder et piloter. Nous avons l’intention de faire de chacun un pilote », explique l’autre cofondateur de la start-up, Peter Ternström dans un communiqué. Il complète : « Nous sommes convaincus que nous pouvons mettre n’importe qui dans le Jetson et nous pouvons leur apprendre à voler en cinq minutes. » D’après lui, le Jetson ONE ne requiert pas de formation ou de permis spécial pour le piloter.

Les premiers Jetson ONE possèdent une autonomie de vingt minutes pour un poids du pilote d’environ 85 kg. Le poids du pilote ne doit pas dépasser les 95 kg. Les engins pourront voler à une vitesse maximale de 102 km/h et monter jusqu’à 1.500 mètres de hauteur. Côté sécurité, un ordinateur limite la vitesse maximale du ONE. L’équipe a également prévu des dispositifs de sécurité tels qu’un parachute balistique et un système de propulsion redondant.

Premières livraisons en 2023

Jetson prévoit de livrer le Jetson One en 2023.

Le stock de la série limitée de production pour 2022 est déjà épuisé. Dans une interview accordée à CNET, Peter Ternström a déclaré que depuis le lancement, l’entreprise a pris 163 précommandes. La start-up a vendu les véhicules de cette première vague pour 79.000 euros.

Par ailleurs, Jetson a annoncé prendre de nouvelles commandes pour quelques véhicules supplémentaires.