Twitter victime d'un hacker de 17 ans

HIGH TECH Le site de micro-blogging a reconnu avoir été la cible d'un ver informatique durant le week-end pascal...

Sa. C. avec agence

— 

Détail de l'image qui s'affiche quand Twitter a un bug
Détail de l'image qui s'affiche quand Twitter a un bug — DR

Plus de peur que de mal pour Twitter. Le site a été ce week-end la cible d'un ver informatique, un programme malveillant pouvant par exemple espionner, détruire des données ou encore planter sa connexion Internet. Cette attaque n'aurait causé aucun dégât, a assuré l'un des fondateurs de Twitter, Biz Stone, dans un message publié sur le blog de l'entreprise basée à San Francisco. «Je vous prie de noter qu'aucun mot de passe, numéro de téléphone ou autre information sensible n'ont été compromis lors de ces attaques», a-t-il écrit.
 
Sans conséquences
 
«Nous avons identifié et supprimé environ 10.000 messages qui auraient pu continuer à diffuser le ver», a expliqué Biz Stone, ajoutant qu'il s'agissait d'une attaque similaire à celle subie récemment par le site de socialisation MySpace, victime du ver Samy. «Nous allons procéder à un passage en revue complet des activités du week-end (...) et des mesures préventives seront prises», a-t-il encore assuré.
 
Selon le site américain Cnet, spécialiste des nouvelles technologies, ce ver serait l'oeuvre de Michael Mooney, un jeune pirate new-yorkais de 17 ans. «Je l’ai créé car j’en avais assez de Twitter», a expliqué à Cnet le jeune homme, fondateur d’un site de micro-blogging concurrent, qui espère décrocher un poste dans la sécurité informatique.