Sega annonce un partenariat stratégique avec Microsoft concentré autour du cloud gaming

JEUX VIDEO L’éditeur de jeux vidéo ne sera donc pas racheté par le géant américain

David Manfredini pour 20 Minutes
Sega et Microsoft annoncent un partenariat stratégique
Sega et Microsoft annoncent un partenariat stratégique — Geeko

Depuis plusieurs semaines, des rumeurs circulent quant à une possible alliance entre Sega et Microsoft. Un rachat de Sega par Microsoft était également envisagé par certains. La firme japonaise a désormais annoncé officiellement qu’un partenariat stratégique avait été établi entre les deux compagnies. Il n’y aura donc pas de rachat.

Dans le cadre de ce partenariat, Sega aura la possibilité de développer de nouveaux jeux en se basant sur les serveurs Azure de Microsoft. Cette alliance centrée autour du cloud gaming permettra à Sega de développer d’ici 2026-2027 son projet « Super Game ». Un important projet pour l’instant inconnu. La firme japonaise explique que cela lui permettra de produire des jeux à grande échelle dans un environnement de développement de nouvelle génération. Les termes « en ligne », « global » et « communautaire » sont ainsi évoqués.

L’union fait la force

« En envisageant un partenariat stratégique avec Microsoft, nous cherchons à faire progresser le développement de nos jeux, afin que nos titres puissent être appréciés par les fans du monde entier », détaille Yukio Sugino, président et chef des opérations de Sega. « À cet égard, nous souhaitons construire une alliance qui utilise à la fois les puissantes capacités de développement de jeux de SEGA et la technologie de pointe et l’environnement de développement de Microsoft. »

Évidemment, Microsoft bénéficie également de cet accord et se dit très satisfait de cette alliance : « SEGA a joué un rôle tellement emblématique dans l’industrie du jeu et a été un partenaire formidable au fil des ans. Nous sommes impatients de travailler ensemble alors qu’ils explorent de nouvelles façons de créer des expériences de jeu uniques pour l’avenir en utilisant les technologies cloud de Microsoft. Ensemble, nous allons réimaginer la façon dont les jeux sont construits, hébergés et exploités, dans le but d’ajouter plus de valeur aux joueurs et à SEGA », a indiqué Sarah Bond, Vice-présidente de Microsoft.

Si aucun détail n’a pour l’instant été partagé, on peut par exemple envisager que les jeux Sega rejoignent le Game Pass ou que l’aura de la firme japonaise permette à Microsoft de pénétrer un marché jusque-là très imperméable à l’entreprise américaine. De manière générale, ce partenariat permettra aux deux entreprises de développer leur infrastructure réseau et les outils de communication requis pour les services en ligne.