Cryptomonnaie : Le fond d’investissement RR Crypto « perd » plus de 40 millions d’euros

MONNAIE VIRTUELLE Le PDG et fondateur de RR Crypto a affirmé que Binance a réinitialisé les portefeuilles des investisseurs mais la plateforme a expliqué ne pas comprendre quelle opération a été réalisée

20 Minutes avec agence
— 
Des cryptomonnaies (illustration).
Des cryptomonnaies (illustration). — Rick Bowmer/AP/SIPA

Le PDG de RR Crypto, Vincent Ropiot, a annoncé ce dimanche aux membres de l’association d’investissement en cryptomonnaies la perte totale des fonds qu’ils avaient investis. Entre 40 et 58 millions d’euros se seraient ainsi volatilisés. Le dirigeant a expliqué la situation par la réinitialisation par la plateforme Binance des portefeuilles concernés. Une enquête a été ouverte car cette version des faits est contestable, révèle Le Journal Du Coin.

Plusieurs personnes souhaitent porter plainte, dont deux de ses collaborateurs. Ce dernier avait tenu des propos rassurants le 31 mai dernier dans un webinaire organisé avec l’ensemble des membres de RR Crypto. Le dirigeant avait affirmé que le rendement en baisse des investissements était dû au respect des nouvelles règles dictées par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Il est introuvable

Vincent Ropiot avait expliqué que le statut de prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) dépendait de cette mise en conformité. Le site spécialisé en cryptomonnaies affirme cependant que RR Crypto ne s’est pas inscrit auprès de l’AMF, malgré un rappel à l’ordre début 2021. L’association n’a pas non plus entamé les démarches pour être classifiée en tant que PSAN.

L’homme est introuvable depuis et les rumeurs sont multipliées à son sujet. « Il est au calme, et on peut le comprendre, à sa place je resterais discret, a témoigné un de ses partenaires professionnels. […] Je peux vous dire qu’il est en France ». Binance a indiqué procéder à des investigations en interne tout en expliquant ne pas comprendre à quelle réinitialisation le PDG a fait référence.

Des proches du président et fondateur de RR Crypto ont par ailleurs raconté que ce dernier leur avait confié en privé avoir accordé sa « confiance aux mauvaises personnes ». Il aurait évoqué une arnaque et « quelqu’un […] de très intelligent ayant élaboré des moyens techniques très avancés ».