Amazon présente le Kindle 2, son nouveau livre électronique

HIGH-TECH Gros relooking pour le Kindle 2, désormais capable de vous lire une histoire...

Philippe Berry

— 

Plus fin qu'un crayon de papier, le Kindle 2 peut convenir 1.500 livres
Plus fin qu'un crayon de papier, le Kindle 2 peut convenir 1.500 livres — Amazon

De notre correspondant à Los Angeles

Amazon s’est offert Stephen King pour présenter en grandes pompes la nouvelle version de son livre électronique lundi, depuis la Morgan Library de New York. Le Kindle 2 conserve la particularité qui a fait le succès de son prédécesseur: un affranchissement total du PC avec des livres qu’on télécharge aux Etats-Unis via le réseau 3G de l’opérateur Sprint. Le reste évolue en douceur, mais dans le bon sens.




>> La présentation officielle en vidéo, c'est ici

 
Relooking

Le Kindle premier du nom n’était pas franchement une reine de beauté. Oublié le look retro asymétrique, place à des coins arrondis tout droit sortis de chez Apple. Et surtout, grosse cure d’amaigrissement avec une épaisseur sous le tiers de pouce, soit environ 8 mm. Le Kindle 2 conserve grosso modo les mêmes dimensions d’une demi-feuille A4 pour 280 grammes.

 

Ecran de meilleure qualité

Le Kindle 2 reste en noir et blanc mais peut désormais affiche 16 niveaux de gris pour une résolution de 800x600 pixels. D’après Gizmodo, présent à New York, les couvertures des livres ont «bien meilleure allure». L’appareil utilise toujours la technologie d’«encre électronique» e-ink qui ne nécessite pas de rétro-éclairage. Ce qui signifie moins de fatigue pour les yeux et surtout une lisibilité qui reste honnête même à la plage en plein soleil. Pour avoir eu le premier Kindle entre les mains, la sensation était véritablement proche de celle ressentie devant une page de papier. Dommage qu’à la différence du Sony Reader 700 BC, le Kindle 2 ne propose pas un écran tactile.

 
Jusqu’à 1.500 livres

Le Kindle 2 passe à 2 Go de mémoire et peut désormais embarquer 1.500 livres (sept fois plus que précédemment). S’il garde un format propriétaire pour les livres (à l’image du couple iTunes/iPod), il peut désormais lire des mp3 et des documents pdf, en plus des .doc et de nombreux formats d’images.

 
Un catalogue de 230.000 titres, des journaux, magazines, blogs...

C’est l’une des raisons du succès d’Amazon: la plupart des best-sellers sont disponibles sur le Kindle pour 9,99$ (environ la moitié du prix des nouveautés en hardcover). De nombreux quotidiens et magazines peuvent également être achetés en version électronique (abonnements de 5,99 à 14,99 dollars mensuels) ainsi que plusieurs centaines de blogs (Slashdot, TechCrunch, Huffington Post etc) pour 0,99$ par blog et par mois.

 

Kindle 2 vous lit une histoire

Son prédécesseur supportait déjà les livres audio, Kindle 2 dispose désormais de la fonction «Read-to-me». En clair, il est capable de vous lire n’importe quel texte. Pratique en voiture. Selon Gizmodo, la voix de robot (masculine ou féminine) fait malgré tout passer à peu près autant d’émotions que le «tournez à droite» de votre GPS.

Navigateur Internet
Le Kindle 2 dispose d'un navigateur "basique", dixt Amazon. Plus de détails quand nous l'aurons testé fin février.

 

Restent trois questions centrales:

 

A quand en Europe/France?

Le Kindle n’a jamais été commercialisé sur le vieux continent. Son business model et sa technologie nécessitent en effet un partenariat avec un opérateur téléphonique dans chaque pays (le Kindle 2 ne dispose pas d’une connexion WiFi) ainsi qu’avec les maisons d’édition. Nous avons contacté Amazon à ce sujet, ils doivent revenir vers nous.

 

L’heure du livre électronique?

Après de nombreux échecs, les clients sont-ils prêts à tenter l’expérience? D’après des experts, Amazon aurait vendu entre 200.000 et 500.000 Kindle. Un joli succès –surtout en terme de buzz– mais très loin du produit de mass market. Officiellement adopté par la faiseuse de tendances Oprah début novembre, le Kindle a cependant une belle carte à jouer –la concurrence comme le Sony Reader nécessitant encore un PC pour transférer les livres.

 

A quand sur les smart phones?

De nombreux Japonais lisent des livres directement sur leur téléphone. Amazon a donc révélé lundi que les titres du Kindle seraient «bientôt» disponibles sur mobile, sans fournir plus de détails pour l’instant. Comme pour le couple rasoir/lames –et dans l’hypothèse d’un marché du livre électronique mature– l’argent se fera surtout via le contenu. Et Amazon l’a bien compris.

 
 

Qu’en pensez-vous, êtes-vous prêts à laisser votre pavé de 800 pages à la maison?

Où, quand, combien
Le Kindle 2 sera disponible le 24 février aux Etats-Unis (plus d'informations à venir sur l'Europe), au même prix que son prédécesseur: 359 dollars.