Doodle : Google célèbre le Nouvel an chinois

CELEBRATION L’année du rat a laissé sa place à celle du buffle, un animal traditionnellement associé à une progression lente mais sûre, à des récoltes abondantes et au positivisme

20 Minutes avec Agence

— 

L'année du buffle a démarré dans de nombreux pays asiatiques. (Illustration)
L'année du buffle a démarré dans de nombreux pays asiatiques. (Illustration) — DHF/WENN.COM/SIPA

Le doodle choisi par Google pour orner sa page d’accueil ce vendredi est consacré au Nouvel An lunaire, célébré cette année le 12 février. L’année du rat est désormais terminée et celle du buffle lui a succédé. L’animal est d’ailleurs mis en avant sur les illustrations réalisées pour l’occasion par Sophie Diao, apprend-on sur la page dédiée à l’évènement par le géant californien.

L’artiste a accompagné le bovin par des figurines dansantes évoquant des lions. Cet animal symbolisant à la fois la puissance et la sagesse est souvent utilisé dans les célébrations marquant le Nouvel An lunaire. Il a également la réputation de porter chance et de rendre riche. Quant au buffle, il évoque traditionnellement une progression lente mais sûre et stable.

Le début de l’année dans de nombreux pays asiatiques

En tant que signe du zodiaque chinois, il est par ailleurs associé au positivisme, aux récoltes abondantes et au travail acharné. Le Nouvel An lunaire est considéré comme le début de l’année dans de nombreux pays asiatiques. Il est d’ailleurs souvent désigné sous le nom de "Nouvel An chinois", mais aussi de "Festival du printemps".

Parmi les plats le plus souvent servis lors des repas organisés pour le fêter on trouve du poisson, des boulettes de riz sucré ou encore un gâteau spécialement préparé pour l’occasion appelé nian gao. Les célébrations du Nouvel An lunaire sont en général l’occasion de rendre hommage à ses ancêtres et de se souhaiter la prospérité tout au long de l’année qui débute.