Amazon: Jeff Bezos va céder son rôle de PDG

BUSINESS Le fondateur de l'entreprise restera président du Conseil d'administration, et c'est le patron actuel du Cloud, Andy Jassy, qui lui succédera comme directeur général au troisième trimestre

P.B.

— 

Le patron d'Amazon, Jeff Bezos, en 2017.
Le patron d'Amazon, Jeff Bezos, en 2017. — zz/Dennis Van Tine/STAR MAX/IPx/

Il va passer la main. Après 27 ans à la tête d’Amazon, Jeff Bezos a annoncé mardi qu’il allait passer la main comme CEO (directeur général) à Andy Jassy, actuel patron des services Cloud du groupe, au troisième trimestre. Jeff Bezos conservera le titre de président du Conseil d’administration. Dans une lettre aux employés, il indique qu’il compte se concentrer sur « les nouveaux produits et les projets émergents ».

A 57 ans, et à la tête d’une fortune de près de 200 milliards de dollars, l’homme le plus riche du monde (au coude-à-coude avec Elon Musk) va donc arrêter de s’occuper des opérations au jour le jour pour prendre de la hauteur – une trajectoire similaire à celle de Bill Gates chez Microsoft.

Jassy, l’héritier naturel

Andy Jassy, 53 ans, est un choix logique. Il a passé plus de 20 ans chez Amazon, qu’il a rejoint en 1997 (trois ans après la création de l’entreprise) avec un MBA d’Harvard en poche. D’abord en charge du marketing, il participe à la création d’Amazon Web Services au début des années 2000. Stockage dans le Cloud, hébergement, calculs, bases de données, intelligence artificielle… AWS offre plusieurs dizaines de services, principalement aux entreprises, et est devenu le leader mondial du « cloud computing », avec des clients comme Netflix ou Twitter.

Aujourd’hui, AWS ne représente « que » 10 % du chiffre d’affaires d’Amazon (12 milliards sur un total de 125 milliards de dollars au dernier trimestre) mais 50 % de ses bénéfices (3.55 milliards de dollars sur 7.2 milliards).