Coronavirus : Apple retire une appli qui proposait l’organisation de fêtes secrètes

POLÉMIQUE La plateforme permettait d’organiser des rassemblements privés et d’en réserver l’accès à des personnes préalablement validées

20 Minutes avec agence

— 

Photo d'illustration d'une fête.
Photo d'illustration d'une fête. — Canva/20 Minutes

Apple a récemment supprimé de son App Store l’application « Vybe Together », conçue pour faciliter les fêtes pourtant interdites pendant la crise sanitaire liée au coronavirus. La plateforme, disponible sous iOS, permet en effet d’organiser un rassemblement privé et d’en limiter l’accès à des participants préalablement validés, explique The Verge. Ces derniers reçoivent l’adresse où a lieu la soirée quelques heures avant son lancement.

Le dispositif oblige les invités à fournir diverses informations sur lesquelles l’organisateur s’appuie pour décider d’accepter ou non de leur présence. Une majorité des événements proposés via l’appli sont de fait illégaux dans de nombreux territoires, en pleine pandémie de Covid-19. Le compte de Vybe Together a également été banni de TikTok, où son slogan suggérait « Soyez rebelles, lancez votre fête ».

Les responsables enlèvent du contenu

Les responsables de la plateforme ont également fait disparaître eux-mêmes une grande partie des contenus qu’ils avaient mis en ligne. Parmi ces pages figurait une foire aux questions dans laquelle Vybe Together rappelait que l’application ne promouvait pas les fêtes à grande échelle. Elle les qualifiait de « très dangereuses » et affirmait privilégier le « compromis » que représentent « les petits rassemblements ».

Avant sa suppression par Apple et TikTok, dont le compte avait 139 abonnés, l’appli avait été pointée du doigt par une journaliste du New York Times. « Des gens horribles ont développé une appli permettant de trouver et de promouvoir de grandes fêtes en intérieur dangereuses en temps de Covid et ils utilisent TikTok pour les commercialiser », avait-elle dénoncé mardi sur Twitter.