Déploiement de la 5G : L’Arcep va lancer un observatoire pour informer les Français

TECHNOLOGIE L’observatoire va répertorier les antennes 5G déjà installées ainsi que les prévisions des opérateurs

20 Minutes avec agence
— 
Une antenne de téléphonie 5G (Illustration).
Une antenne de téléphonie 5G (Illustration). — SYSPEO/SIPA

L’attribution des fréquences 5G aux opérateurs étant terminée, ces derniers pourront activer leur réseau à partir du 18 novembre. Dans cette optique, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) a créé un observatoire dédié au déploiement de la 5G, rapporte Numerama.

L’autorité des télécoms souligne dans un communiqué publié ce mercredi qu’il s’agira ainsi d'« informer élus et citoyens » de l’arrivée de la 5G en France. En effet, cette nouvelle technologie de communication pour les téléphones suscite des crispations. L’observatoire sera mis en ligne au moment où les premiers clients accéderont à la 5G.

La 4G + à la hauteur de la 5G

Il indiquera le nombre de sites 5G mis en service par opérateur et par types de bandes de fréquence utilisés, une carte par région du déploiement des sites 5G mis en service par opérateur ainsi que le nombre de sites 5G mis en service dans les territoires d’industrie ou en zone de déploiement prioritaire (ZDP).

Début 2021, l’Acerp va enrichir son offre avec de nouvelles données prévisionnelles. La 4G n’est pas complètement oubliée : l’observatoire comptabilisera la « part des sites 4G […] montés en débit et équipés d’une capacité théorique à 240 Mbit/s (4G +) ». Ce débit est aussi le débit minimal de la 5G. On trouvera également une cartographie par région des sites en 4G +.

Toutes les données de l’observatoire seront proposées en open data. Des développeurs pourront s’en emparer pour proposer des services ou des applications.