Donald Trump, qui a multiplié les mesures transphobes, tweete son soutien à la communauté LGBT

GAY PRIDE Le président américain a publié un message pour célébrer le « mois des fiertés » alors qu’il a multiplié ces derniers mois les mesures hostiles aux personnes LGBT et transgenres

H. B.

— 

Donald Trump est président des Etats-Unis depuis janvier 2017.
Donald Trump est président des Etats-Unis depuis janvier 2017. — Oliver Contreras/Sipa USA/SIPA

« C’est une blague », « Comment osez-vous », « Vous vous moquez de nous »… Le tweet posté ce vendredi 31 mai par Donald Trump n’en finit plus de susciter des réactions indignées. Pour la première fois depuis le début de son mandat, le président américain s’est adressé à  la communauté LGBT pour célébrer le « mois des fiertés » (LGBT Pride Month).

Chaque année, à partir du 1er juin, de nombreuses villes aux Etats-Unis et dans le monde entier célèbrent leur Pride (« marches des fiertés »). « Alors que nous célébrons le mois des fiertés LGBT et que nous reconnaissons les extraordinaires contributions des personnes LGBT à notre grande nation, nous marquons aussi notre solidarité envers les personnes LGBT qui vivent dans les pays qui punissent, emprisonnent ou même exécutent les individus sur la base de leur orientation sexuelle », a tweeté ce vendredi le président américain.

« Mon administration a lancé une campagne globale pour décriminaliser l’homosexualité et nous invitons toutes les nations à nous rejoindre ! », a ajouté Donald Trump.

« Les seuls droits dont il se soucie sont les siens »

Un tweet qui a vraiment beaucoup de mal à passer auprès de la communauté LGBT. Sur Twitter, de très nombreux internautes ont réagi, rappelant toutes les mesures transphobes prises ces derniers mois par le président américain.

« Vous vous moquez de moi : interdire les militaires trans. Autoriser les gens à discriminer les personnes LGBTQ lors des processus d’adoption. "Projets de loi sur la liberté religieuse". Dire que les enfants adoptés de couples LGBTQ ne sont pas des citoyens parce que vous ne reconnaissez pas leur mariage. La communauté ne vous croit pas ou ne vous fait pas confiance », a tweeté une internaute.

« Sérieusement, il ne sait même pas ce que signifie LGBT, sans parler de l’ajout du Q. Les seuls droits dont il se soucie sont les siens », a écrit une autre internaute.

« Comment osez-vous », a de son côté réagi l’actrice Alyssa Milano, très engagée envers les droits des femmes et des personnes LGBT.

De nombreuses mesures transphobes adoptées depuis le début de son mandat

On ne compte plus les mesures prises par Trump, depuis le début de son mandat, qui vont à l’encontre des droits de la communauté LGBT. Le 24 mai dernier, son ministère de la santé avait annoncé l’élimination de protections anti-discriminatoires mises en place sous Barack Obama pour les personnes transgenres.

Le président Trump s’est aussi récemment opposé au passage de l’Equality Act, une loi contre la discrimination des LGBT, et il a nommé des juges hostiles aux droits des personnes homosexuelles et trans. Son administration a aussi instauré une interdiction des personnes trans dans l’armée, qui est entrée en vigueur en avril dernier.