Google I/O 2019: Google casse les prix, le Pixel 3a démarre à 399 euros

LIVE Les nouveaux smartphones de Google sont disponibles dès aujourd'hui, en France y compris

Philippe Berry
— 
Le Pixel 3a coûte 399 euros et le 3a XL 479 euros.
Le Pixel 3a coûte 399 euros et le 3a XL 479 euros. — P.BERRY/20 MINUTES

L'ESSENTIEL

  • La conférence Google I/O s'est ouverte pour trois jours à Mountain View.
  • Les Pixel 3a (399 euros) et 3a XL (479 euros) sont disponibles aujourd'hui mais le Nest Hub Max est pour l'instant réservé aux Etats-Unis.
  • L'Assistant devient plus puissant et plus rapide et envoie moins de données dans le Cloud pour protéger la vie privée.

A LIRE AUSSI

 

20h40 : C'est terminé!

On se retrouve dans 15 minutes pour notre test des nouveaux Pixel 3a!

20h35 : Voici à quoi ressemble le GPS en réalité augmentée

Quand la boussole a des ratés, on ne sait pas toujours dans quelle direction marcher quand on visite une ville inconnue. Google règle ça avec un AR GPS, une navigation en réalité augmentée qui superpose le chemin à la vidéo.



 

20h25 : Le prix des Pixel 3a divisé par deux !

Pricing très agressif de Google : le Pixel 3a démarre à 399 euros, et le 3a XL à 479 euros. Les nouveaux smartphones sont disponibles aujourd'hui, en France y compris. Le design est similaire à son grand frère, on sacrifie le finish (plastique), la puce (moins rapide) et la résolution (légèrement plus faible sur le 3a XL). Mais on a droit au même appareil photo et à toutes les fonctions du Pixel 3, ainsi qu’à de nouvelles, comme la navigation GPS en réalité augmentée pour les piétons, pour ne plus marcher dans la mauvaise direction quand la boussole déconne.





 

https://twitter.com/ptiberry/status/1125830409713963008

20h15 : Google Nest Hub Max, avec un grand écran et une caméra

Ecran 10 pouces, caisson de basses pour un son plus puissant et webcam, c'est le Google Nest Hub Max. 229 dollars, malheureusement pas de dispo en France au lancement.



 

20h10 : La bêta d'android Q est disponible

C'est ici (Android.com/beta).

20h10 : Focus mode, pour ne pas être dérangé

Dans Android, c'était un peu tout ou rien, avec le menu «do not disturb» qui bloque toutes les notifications. Dans Android Q, il y aura un «focus mode» qui permet de bloquer les notifications de certaines apps (email, Facebook) mais de laisser les SMS, par exemple.

20h00 : On passe à Android 10 Q

Android Q sortira officiellement en octobre mais comme chaque année, une bêta va être lancée à I/O. Au menu: écrans pliables, 5G et sous-titres en direct.



Pour la sécurité et la vie privée, de nombreux réglages ont été simplifiés, notamment pour limiter l'accès des apps à ses données de géolocalisation.

19h50 : Le projet Euphonia pour retranscrire la parole de ceux qui ont des difficultés à s'exprimer

L'AI de Google a fait de gros progrès pour comprendre n'importe quel accent. Mais pour les personnes qui ont fait un AVC, ou bégaient, c'est souvent l'impasse. L'entreprise annonce un projet, Euphonia, pour cataloguer et analyser des extraits sonores afin d'être capable de comprendre n'importe qui. «Etre compris et comprendre, ça change tout», dit un patient. Longs applaudissements.



 

19h40 : AI for everyone et vie privée

Pichai parle des inquiétudes sur «l'implicit bias» de l'IA, qui est directement affectée par les données qui lui sont fournies (avec des samples qui ont souvent zappé les minorités). Il promet que le nouveau slogan de Google est «l'IA pour tout le monde». Du côté de la vie privée, Google met en avant «mes données» dans le menu principal sur smartphone, et lance un mode «incognito» dans Google Maps, avec des déplacements et des recherches qui ne sont pas archivés. Google ajuste son approche pour «faire le maximum avec le minimum de données», en limitant la quantité de données uploadées dans le Cloud. Par exemple avec la fonction «sous titres» (live caption) qui fonctionne sur n'importe quelle vidéo en local.

19h30 : Démo bluffante de l'Assistant nouvelle génération

Google promet que son Assistant est 10 fois plus rapide que l'ancien. Tout est fait «on device», même sans connexion. Sur scène, on a droit à une démo en temps réel bluffante: ouvrir une app, envoyer un email, répondre à un SMS, la transcription speech-to-text est en quasi temps réel, et sans devoir dire 10 fois «ok google». «Comment était ton voyage dans le Yellowstone?» «chercher mes photos du yellowstone / celles avec les animaux / l'envoyer à Mark». Le nouvel assistant sera déployé sur les smartphones Pixel «plus tard cette année».



Bonus: quand son timer sonne, on peut dire «STOP» sans dire «OK google». A voir les implications de ce mode «always on» sur la vie privée.

19h20 : L'Assistant devient plus utile

Avec Duplex on the web, l'Assistant pourra par exemple réserver une voiture de location. "Réserve une voiture pour mon prochain voyage" et il va chercher automatiquement une voiture sur les sites de location (qui n'ont rien à faire de leur côté). L'assistant se souvient de l'historique et peut donc réserver le même genre de voiture (SUV, compact etc).

19h10 : Google mise sur la réalité augmentée pour son moteur de recherche

Un modèle anatomique ou un requin blanc... Google va intégrer des modèles 3D en réalité augmentée à son moteur de recherche sur smartphone. Pour voir par exemple si une nouvelle paire de basket va bien avec le reste de sa garde robe.

Google Lens dispose de nouvelles fonctions: il suffit de pointer son appareil photo sur la note au restaurant pour calculer le pourboire ou diviser la note entre amis.

Plus utile, la traduction en direct ou la reconnaissance optique de caractères (OCR) est améliorée et fonctionne même sur des smartphones low-cost. Exemple en Inde avec une mère de famille qui ne sait pas lire et utilise Lens pour réserver un billet de train ou lire les commentaires des professeurs de ses enfants. AI for good est une des grandes tendances du moment.

19h05 : Google promet de respecter la vie privée

«Confiance et vie privée», Sundar Pichai promet de reparler de ces sujets dans quelques minutes, alors que Google et Facebook sont régulièrement critiqués pour leur gestion des données personnelles.

19h00 : C'est parti!

Avec une vidéo en mode «the future is awesome», et Google qui promet de «keep making magic» (continuer de faire des trucs magiques). Sundar Pichai, le directeur général de Google arrive sur scène. Il annonce une navigation en réalité augmentée pour naviguer le campus.

18h55 : H-5 minutes

Le DJ a quitté la scène, on attend le patron de Google, Sundar Pichai, pour donner le coup d'envoi.

18h50 : Comment va s'appeler Android Q?

La tradition de choisir un nom de dessert ou de truc sucré va être compliquée pour Android 10. A moins de faire exotique (Android 10 Quindim?) il y a peu de choix. Ca sera peut être l'occasion de changer de nomenclature, comme Apple l'a fait sur MacOS.

18h40 : Combien vont coûter les Pixel 3a et 3a XL

A l'heure des smartphones à 1.000 euros, Google va donc lancer deux versions plus abordables de son smartphone. Le même capteur photo sera conservé mais l'entreprise rogne du côté de la puce (moins rapide), du finish (en plastique) et de l'écran (résolution plus faible pour le 3a XL). La question principale: combien vont-ils coûter: 400/500 euros, pour venir concurrencer OnePlus, Motorola et Xiaomi, ou 600/700 euros, pour du milieu-haut de gamme?

18h30 : DJ Assistant dans la place

L'AI de Google met l'ambiance dans un set à 4 mains avec un DJ humain. «Je n'ai pas de bras, je ne peux pas mettre le vinyl» s'excuse l'Assistant.



 

18h15 : Bonjour/bonsoir à tous

Il est 9h15 en Californie, le ciel est nuageux mais au moins, on ne crâmera pas comme l'an dernier! Les 5.000 développeurs (à la louche) s'installent et la keynote devrait commencer dans 45 minutes.



 

Android et l’IA partout, tout le temps. Après Facebook et Microsoft, c’est au tour de Google de tenir sa grande conférence annuelle pour développeurs pour trois jours à partir de mardi. Les festivités commencent par la traditionnelle keynote au Shoreline Amphitheatre de Mountain View à 10h00 (19h00 heure de Paris), et 20 Minutes sera sur place pour vous faire vivre l’événement.

Sur scène, le patron de Google, Sundar Pichai, devrait notamment dévoiler deux variantes plus abordables du Pixel 3 et une version grand écran du Home Hub pour mieux contrôler la maison connectée. On découvrira également de nouvelles fonctions d’Android Q et d’Android Auto, et, peut-être, davantage de détails sur le service de jeu vidéo Stadia. Surtout, face aux polémiques sur la gestion des données personnelles, la modération des vidéos violentes et les dérives potentielles de l’intelligence artificielle, on espère que Google prouvera que son ex-slogan « Don’t be evil » («Ne fais pas de mal ») n’appartient pas complètement au passé.