Résultats Apple: L'iPhone en forte baisse, les services en hausse

TECHNOLOGIE La firme à la pomme a souffert en Chine mais son virage pour limiter sa dépendance à l'iPhone semble avoir rassuré Wall Street...

P.B. avec AFP

— 

L'iPhone Xr d'Apple dans sa version RED.
L'iPhone Xr d'Apple dans sa version RED. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Apple avait prévenu les investisseurs, et c’est désormais officiel : les ventes d’iPhone ont calé sur le trimestre de Noël. Mais après son avertissement lancé début janvier, l’entreprise a rassuré le marché avec une belle croissance de sa division services, et le titre Apple progressait de 6 % après Bourse, mardi soir.

Le chiffre d’affaires des trois derniers mois de 2018 a baissé de 5 %, à 84,3 milliards de dollars. Ce chiffre a été plombé par un repli de 15 % (à 52 milliards de dollars) du chiffre d’affaires tiré des iPhone, une baisse imputable notamment à la baisse du marché chinois, où le groupe a vu son chiffre d’affaires (tous produits confondus) dégringoler de 27 % à 13,16 milliards de dollars. En revanche, le Mac, l’iPad et les accessoires (écouteurs, montres) ont tous vu leurs ventes augmenter.

Les services en hausse de 19 %

Surtout, les services ont vu leur chiffre d’affaires grimper de 19 % à 10,9 milliards, un peu au-dessus des attentes des analystes. Les services (ventes iTunes, apps, Apple Music) représentent désormais 13 % du chiffre d’affaires d’Apple, un point sur lequel Tim Cook a insisté en présentant les résultats.

Il y a désormais 1,4 milliard d’appareils Apple actifs sur le marché, dont 900 millions d’iPhone. L’entreprise cherche donc à exploiter cet écosystème et prépare notamment un service de streaming qui devrait venir concurrencer Netflix et Amazon cette année. Selon Variety, Apple a investi plus d’un milliard de dollars pour développer des programmes originaux et s’offrir Stephen Spielberg, Oprah et Jennifer Aniston, notamment. Avec 245 milliards de dollars dans ses coffres, Apple a de quoi voir venir.