Apple: L’Apple Watch Series 4 va surveiller notre santé de très, très près…

TECHNOLOGIE Apple a présenté ce mercredi ses nouveautés: les iPhones Xs, Xs Max et Xr, mais aussi une nouvelle Apple Watch. Celle-ci se veut plus que jamais un compagnon santé…

Christophe Séfrin

— 

La nouvelle Apple Watch, disponible le 21 septembre.
La nouvelle Apple Watch, disponible le 21 septembre. — CAPTURE
  • Face aux nouveaux iPhone Xs, Xs Max et Xr, Apple a présenté ce mercredi sa nouvelle Apple Watch.
  • Avec un écran plus large, l’Apple Watch Series 4 intègre de nouveaux composants pour mieux surveiller notre santé.
  • Disponible dès le 21 septembre, elle permettra, entre autres, de réaliser des électrocardiogrammes.

La traditionnelle conférence de presse de rentrée d’Apple se tenait ce mercredi soir au siège d’Apple, au coeur du Steve Jobs Theatre de Cupertino. Outre trois nouveaux iPhone (Xs, Xs Max et Xr), la firme à la pomme a dévoilé sa quatrième génération d’Apple Watch.

>> A lire aussi : iPhone Xs, Xs Max et Xr: Apple veut séduire (presque) tous les budgets avec ses trois nouveaux smartphones

La montre connectée estampillée Apple est devenue selon le big boss Tim Cook « la montre qui se vend le plus au monde depuis sa 3e génération ». Selon IDC, Apple aurait augmenté de 30 % ses volumes de livraisons de montres connectées au second trimestre 2018 par rapport la même période de l’année précédente…

Plus grande, plus performante

Baptisée Series 4, la quatrième mouture de l’Apple Watch veut devenir le « gardien intelligent de notre vie », selon ses concepteurs. Derrière son écran 32 % ou 35 % plus large selon la version choisie, soit en 40 mm, soit en 44 mm (contre 38 mm et 42 mm pour la précédente version), la nouvelle Apple Watch ne veut plus se satisfaire de simples fonctions de capteur d’activité. Son design à peine remodelé dissimule des composants d’une puissance supérieure. Egalement à bord, des fonctionnalités accrues.

La détection de chutes au poignet

Equipée d’un processeur double-coeur (64 bits) deux fois plus performant, l’Apple Watch Series 4 intègre aussi un nouvel accélérateur et un nouveau gyroscope. Entre autres nouveautés, elle détecte les chutes… et peut donner l’alerte si la montre se trouve être immobile durant plus d’une minute à l’issue d’une chute détectée.

La face arrière de l'Apple Watch Series 4.
La face arrière de l'Apple Watch Series 4. - CAPTURE

 

Nouveauté intéressante : la nouvelle Watch intègre désormais un capteur électrique de rythme cardiaque (ou électrocardiographe). But : permettre à son utilisateur de réaliser un électrocardiogramme (ECG). Il lui suffira pour cela de toucher le bouton latéral de la montre pour que l’opération s’effectue en trente secondes. Ses résultats pourront alors être transmis au médecin traitant. Et la montre alertera son utilisateur en cas de détection de rythme cardiaque trop faible anormal.

>> A lire aussi : Keynote Apple 2018: Trois nouveaux iPhone arrivent, dont un avec un écran (et un prix) géant

Avec une autonomie de dix-huit heures (six heures avec le GPS activé), l’Apple Watch Series 4 sera proposée à partir de 429 euros (GPS, 40 mm), jusqu’à 559 euros (GPS et cellulaire, 44 mm). L’ensemble de ses données resteront purement confidentielles et privées. « Point barre », conclue Apple sur ce point sensible.