Le patron d'Apple, Tim Cook, présente l'iPhone X, le 12 septembre 2017.
Le patron d'Apple, Tim Cook, présente l'iPhone X, le 12 septembre 2017. — Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA

TECHNOLOGIE

Ce que l'on sait sur les nouveaux iPhone Xs attendus mercredi

Dans un marché saturé, Apple devrait miser sur trois nouveaux modèles, dont un doté d'un écran géant de 6,5 pouces...

Il est loin le temps où Apple se moquait des « phablettes », ces téléphones XXL qui s’utilisent en général à deux mains. Alors qu’elle devrait présenter son cru 2018 mercredi, la firme à la pomme devrait dégainer trois nouveaux iPhone Xs, selon Bloomberg : un modèle classique (iPhone Xs), un géant (Xs Max), et une version plus abordable (iPhone Xr).

Ces trois modèles devraient tous bénéficier d’un design similaire à celui de l’iPhone X, avec un écran quasi intégral, à l’exception de la fameuse encoche (« notch » en anglais) réservées aux capteurs photos. L’iPhone Xs devrait conserver la taille de son prédécesseur (5,8 pouces), mais la version Max, à 6,5 pouces, viendrait directement concurrencer le Galaxy Note 9 de Samsung.

Face à un prix dépassant sans doute largement les 1.000 euros, le grand public pourrait finalement préférer le modèle low-cost, avec son écran LCD (et pas Oled) de 6,1 pouces et un châssis en aluminium (à la place de l’acier inoxydable de ces cousins). Les analystes tablent sur un prix compris entre 699 et 849 dollars (sans doute entre 700 et 900 euros) pour ce dernier.

Apple doublé par Huawei

Du côté des autres produits, Apple pourrait dévoiler la 4e édition de sa smartwatch, de nouveaux Macbook, des écouteurs AirPods 2 et un iPad Pro aux bords réduits, selon l’analyste Ming-Chi Kuo.

Mais pour Apple, le gadget le plus important reste l’iPhone, qui génère près de deux tiers de son chiffre d’affaires. Dans un marché mondial désormais presque saturé, l’entreprise américaine doit affronter une concurrence féroce, notamment venue de Chine : derrière le leader Samsung, Apple a reculé en 3e position des ventes mondiales de smartphones au second trimestre, doublé pour la première fois par Huawei (54,2 millions de téléphones pour le Chinois contre 41,3 millions écoulés pour Apple, selon IDC).

Malgré tout, Apple continue de présenter des résultats records pour une simple raison : le prix moyen d’un iPhone vendu dépasse les 700 dollars. C’est deux fois plus que la plupart de ses concurrents.