Apple vendra des films le jour de leur sortie en DVD

TELECHARGEMENT Les nouveautés des studios hollywodiens sur les ordinateurs américains...

— 

Après Intel et Microsoft, la Commission européenne s'attaque à un autre géant américain de l'informatique, Apple, et sa boutique de musique en ligne, iTunes, à la grande joie des consommateurs, nombreux à critiquer les pratiques commerciales du groupe à la pomme.
Après Intel et Microsoft, la Commission européenne s'attaque à un autre géant américain de l'informatique, Apple, et sa boutique de musique en ligne, iTunes, à la grande joie des consommateurs, nombreux à critiquer les pratiques commerciales du groupe à la pomme. — John D McHugh AFP/Archives

Apple va peut-être relancer le marché de la vidéo à la demande. Jeudi, le fabricant d’ordinateurs et premier marchand de musique dématérialisée dans le monde a annoncé qu’il allait mettre en place un service de location et de vente de films au même moment de la sortie du film en DVD.

Dans un communiqué, la firme à la pomme a annoncé que les accords signés avec les principaux studios hollywoodiens (20th Century Fox, Walt Disney, Warner Bros., Paramount Pictures, Universal, Sony, Lionsgate, entre autres) concernait aussi bien les nouveautés que les catalogues.

Pour lire ces films, via la plateforme de téléchargement iTunes, il faudra posséder un Mac ou un PC, un iPod vidéo ou le système Apple TV.

Pour l’instant, ce système est réservé au seul continent américain, pour un prix allant de près de 3 dollars pour une location, à 14 dollars environ pour les achats.

D’ores et déjà disponible, des films récents, comme «American Gangster», «Juno», «Cloverfield» ou «There Will Be Blood».

Mis en concurrence avec le téléchargement illégal de films et les copies pirates de DVD, Apple espère bien réussir avec le même succès ce qu’il a réussi avec la musique, ses 4 milliards de titres vendus, rien qu’aux Etats-Unis, et l’intégration entre la plateforme de lecture/achat iTunes et les lecteurs.