Les réseaux sociaux sont-ils devenus des lieux d’indignation sans fin?

VOUS TEMOIGNEZ Les multiples polémiques déclenchées sur les réseaux sociaux ont peut-être saturé les espaces de discussion…

O. P.-V.
— 
Le symbole de Twitter (illustration).
Le symbole de Twitter (illustration). — LEON NEAL AFP

Certes, la problématique n’est pas nouvelle. Les réseaux sociaux ont toujours été des espaces d’échanges exacerbant les sentiments, grâce à l’anonymat et/ou la distance permise par l’écran.

>> A lire aussi : VIDEO. Facebook reconnaît que les réseaux sociaux peuvent être dangereux pour la démocratie

Mais depuis quelque temps, les tribunes se multiplient pour alerter sur la tendance à l’indignation systématique en ligne, que ce soit pour les débats les plus légitimes (#BalanceTonPorc) comme les amorces de polémique les plus superficielles ( un titre de 20 Minutes sur Jawad Bendaoud, par exemple), dans un contexte d’évolution des algorithmes des réseaux sociaux, qui veulent renforcer l’interaction de l’internaute.

Dans ce cadre, 20 Minutes recueille vos opinions et témoignages sur l’évolution des discussions sur les réseaux sociaux. Pensez-vous que ces sites ne sont plus que des lieux d’indignation, que les réseaux favorisent avant tout la réaction émotionnelle au détriment de la lucidité ?

Vous pouvez nous répondre dans les commentaires ci-dessous ou à contribution@20minutes.fr. Les contributions les plus pertinentes feront l’objet d’un article. Merci d’avance pour votre confiance.