Le créateur de Pepe the frog de nouveau en guerre contre les détournements d'extrême-droite

MEME DETOURNE Un livre pour enfant mettant en scène la grenouille en symbole de l’alt right américaine a été retiré de la vente sur demande de son inventeur Matt Furie…

O. P.-V.
— 
Pepe and Pede, livre
Pepe and Pede, livre — Post Hill Press
  • Pepe est devenue le mème favori de l’extrême-droite en France et aux Etats-Unis.
  • Son créateur l’a représentée morte en mai 2017 pour en finir avec ces détournements.
  • Il a fait interdire un livre supposément pour enfants utilisant Pepe pour relayer des messages islamophobes.

Vous souvenez-vous de Pepe the frog ? L’improbable grenouille créée par l’auteur de bande-dessinée américain Matt Furie en 2005 est devenue mondialement célèbre sur internet au cours des campagnes présidentielles américaines et françaises de 2016 et 2017. D’abord récupéré par l’alt-right aux Etats-Unis afin de soutenir Donald Trump, elle avait été recyclée en France par les supporters du Front national pendant plusieurs mois.

>> A lire aussi : Pepe la grenouille est devenu un symbole de l’ultra-droite américaine

A l’origine, Pepe est une sympathique grenouille un peu marginale dont le mantra est « feels good man », loin de toute considération politique. Excédé par ce détournement, le créateur avait symboliquement tué sa créature, en la dessinant dans un cercueil début mai 2017.

L’éditeur avait expliqué que « la seule et véritable Pepe the frog, celle créée par l’être humain et artiste Matt Furie, est un amphibien qui représente l’amour, la tolérance et les bons moments (et fumer des joints). »

Pepe contre le crocodile barbu Alkah

Sauf qu’on ne se débarrasse pas d’un même aussi facilement. Le Web d’extrême-droite a continué d’en abuser, et Matt Furie a eu la mauvaise surprise de découvrir sa grenouille en héroïne d’un livre pour enfants, publié le 1er août 2017, dont le synopsis trahit les sympathies politiques de son auteur, Eric Hauser, ex-proviseur adjoint d’un collège texan (l’ouvrage lui a coûté son poste, relate le Washington Post).

The adventures of Pepe and Pede raconte le combat de l’amphibien et de son ami le mille-pattes Pede, un animal également utilisé comme symbole sur les forums d’extrême-droite, pour protéger sa ferme de la convoitise du crocodile barbu Alkah. Le site américain Motherboard décrit le personnage comme « un islamophobe champion de l’alt-right en mission pour rendre à sa ferme sa grandeur (« make his farm great again », référence au slogan victorieux de Donald Trump).

L'image qui a fait du Pepe The Frog un mème.
L'image qui a fait du Pepe The Frog un mème. - KnowYourMeme

Les bénéfices du livre reversés à une association d’aide aux musulmans

Un mois après la publication du livre, Eric Hauser et les avocats de Matt Furie sont parvenus à un accord à l’amiable, incluant la fin de la vente de Pepe and Pede pour violation du copyright, et le versement de tous les bénéfices réalisés par l’auteur au Conseil des relations américano-islamiques, association qui vient en aide aux musulmans américains.

« Furie souhaite qu’une chose soit claire : Pepe la grenouille n’appartient par à l’alt-right. Comme le montre ce dossier, Matt Furie défendra vigoureusement sa propriété intellectuelle, au moyen d’une procédure judiciaire si nécessaire, afin d’en finir avec l’appropriation de Pepe la grenouille. Il s’assurera que personne ne puisse tirer profit de l’utilisation de Pepe par la propagande d’extrême droite – notamment en ciblant des enfants », ont indiqué les avocats du dessinateur, qui n’a pas souhaité s’exprimer directement dans cette nouvelle affaire Pepe la grenouille.