Le photojournaliste Mathias Depardon s'est exprimé pour la première fois sur Twitter depuis sa libération

PRESSE Accusé de propagande terroriste, le photographe français était retenu dans un centre de détention en Turquie depuis un mois…

M.F
— 
Le photojournaliste Mathias Depardon à son arrivée en France le 9 juin 2017
Le photojournaliste Mathias Depardon à son arrivée en France le 9 juin 2017 — Kamil Zihnioglu/AP/SIPA

Vendredi 9 juin, le Français Mathias Depardon était expulsé vers la France après avoir été retenu un mois en Turquie dans un centre de rétention pour migrants clandestins. Emmanuel Macron avait dû intervenir à deux reprises en faveur de sa libération auprès du président turc Recep Tayyip Erdogan. Ce dimanche 11 juin, le photojournaliste s’est exprimé sur Twitter pour la première fois depuis son retour.

« Heureux et soulagé d’être enfin de retour parmi vous. Merci à tous pour votre mobilisation et votre soutien. Vous m’avez aidé à tenir », a-t-il écrit. Le message de Mathias Depardon a été partagé et liké de nombreuses fois. Il a également reçu beaucoup de messages de soutien.







Les autorités avaient interpellé le photographe indépendant qui vivait depuis cinq ans dans le pays, car sa carte de presse 2017 n’avait pas été renouvelée. À son arrivée en France, Mathias Depardon avait expliqué avoir été « accusé de propagande terroriste et d’aide et de soutien à des groupes terroristes, à savoir le PKK », des rebelles en guerre contre l’armée turque depuis près de quarante ans. Les autorités turques lui reprochaient d’avoir diffusé des clichés du Parti travailleurs du Kurdistan sur les réseaux sociaux.