VIDEOS. «Hobbyhorse»: Les adolescentes finlandaises font du cheval sans cheval pour s’émanciper

TENDANCE Cette nouvelle tendance, mélange de gym et d’équitation (mais sans étalon), remporte un surprenant succès en Finlande chez les adolescentes, qui partagent leur passion sur les réseaux sociaux…

Marie de Fournas

— 

Hobbyhorse, la nouvelle tendance des adolescentes finlandaises
Hobbyhorse, la nouvelle tendance des adolescentes finlandaises — Capture Instagram

Un sport d’un tout nouveau genre fait fureur chez les adolescentes finlandaises depuis environ un an : le « hobbyhorse ». Le principe est surprenant mais simple. Les jeunes filles pratiquent une sorte de gymnastique-équitation. Seulement, elles ne chevauchent pas un véritable canasson, mais un bâton surmonté d’une fausse tête de cheval. Dessus, elles font du saut d’obstacle, des chorégraphies et d’autres exercices pratiqués dans le milieu équestre.

Sur les réseaux sociaux, une véritable communauté féminine et féministe est en train de se créer autour de cette passion commune. Sur Youtube, les ados les plus douées de leurs mains, montrent comment elles se fabriquent elles-mêmes leurs propres têtes de cheval. Sur Facebook, elles se rencontrent et s’achètent les accessoires DIY. Sur Instagram, elles affichent leurs meilleures prestations en images ou en vidéos.

S’émanciper

Selon plusieurs « cavalières » qui se sont confiées à Associated Press, le hobby-horsing leur permet de s’émanciper. Avec cette activité purement féminine, elles se sentent libres de s’habiller comme bon leur semble, de se construire leur propre style sans se soucier des standards imposés par la société finlandaise.

Cette nouvelle activité commence à dépasser les frontières finlandaises depuis la sortie du documentaire « Hobbyhorse Revolution », de la réalisatrice nommée par les Oscars, Selma Vilhunen. Pendant plus d’un an, elle a suivi de jeunes passionnés de hobby et leurs préparatifs pour une compétition.