Sécurité informatique: Les scanners d’empreintes des smartphones seraient vulnérables

INFORMATIQUE Les «Masterprints» pourraient potentiellement imiter avec près de 65% de réussite les empreintes digitales permettant de déverrouiller son smartphone...

20 Minutes avec agence

— 

L'iPhone 5S est équipé de Touch ID, un système d'identification par empreinte digitale.
L'iPhone 5S est équipé de Touch ID, un système d'identification par empreinte digitale. — J.SULLIVAN/AFP

Des chercheurs ont peut-être trouvé le moyen de mettre à mal la sécurité des smartphones grâce à de fausses empreintes numériques capables d’imiter le verrouillage digital, rapporte Mashable.

Après plusieurs simulations sur ordinateur, les experts en sécurité des universités de New York et de l’Etat du Michigan (Etats-Unis) ont en effet mis au point des « Masterprints », qui pourraient potentiellement imiter avec près de 65 % de réussite les empreintes digitales permettant de déverrouiller son smartphone, d’après une étude publiée ce lundi.

Pas encore de tests sur de véritables téléphones

Ce système d’empreintes numériques n’a toutefois pas encore été testé sur de véritables téléphones. Les scientifiques à l’origine de ces « Masterprints » estiment d’ailleurs que le pourcentage de réussite serait moins important en conditions réelles.

« Ce n’est sûrement pas aussi inquiétant que ça en a l’air dit comme ça, mais ça ne présage rien de bon », a confié au New York Times Andy Adler, professeur en système informatique à l’université de Carleton (Canada).

>> A lire aussi : Réseaux sociaux: Gare à vos empreintes digitales!

Cette découverte peut néanmoins remettre en cause la confiance dans l’utilisation de ce système de verrouillage et plus largement dans l’utilisation des empreintes digitales sur les smartphones. Ce système est utilisé pour de nombreux services de paiement sur les terminaux Apple et Android pour par exemple payer ses achats plus rapidement.