Affaire Penelope Fillon: Les sites wauquiez2017.fr, bertrand2017.fr et baroin2017 ont été réservés

PLAN B C’est « l’œuvre d’un plaisantin », assurent en chœur les proches des candidats qui pourraient remplacer François Fillon dans la course à l’Elysée…

V.V.

— 

Beauvais (Oise), le 26 août 2011. Luc Chatel, Laurent Wauquiez et Xavier Bertrand.
Beauvais (Oise), le 26 août 2011. Luc Chatel, Laurent Wauquiez et Xavier Bertrand. — MEHDI FEDOUACH / AFP

Gérald Darmanin l’a encore martelé, ce matin, sur les ondes d’Europe 1. « Nous n’avons pas de plan B ! Nous avons un plan F ! C’est François Fillon. » Il n’empêche : plusieurs noms de domaines portant la signature d’élus qui pourraient remplacer François Fillon dans la course à l’Elysée ont été opportunément déposés ces derniers jours, selon nos informations.

>> #PenelopeGate: La communication de Fillon vire au fiasco

Alors que la polémique entourant les emplois de Penelope Fillon enfle, heure après heure, les noms de domaine wauquiez2017.fr, bertrand2017.fr et baroin2017.fr ont été réservés sur Internet. Celui portant le nom possible de Xavier Bertrand l’a même été, mardi soir vers 23h15, soit quelques heures après les nouvelles révélations du Canard enchaîné.

Capture du site bertrand2017.fr
Capture du site bertrand2017.fr - Bertrand2017.fr

« Si vous parvenez à identifier le plaisantin, prévenez-nous »

« On l’a vu ce matin, confie à 20 Minutes, une proche conseillère de Xavier Bertrand. Cela ne vient pas de chez nous. Je pense qu’il s’agit de l’œuvre d’un plaisantin qui espère ensuite nous vendre ce nom de domaine au cas où… »

Sauf que Xavier Bertrand, président (LR) de la région Hauts-de-France, a toujours exclu de participer à la course à l’Elysée. Et cela même si c’est OVH, une entreprise basée à Roubaix, qui a été sollicitée pour réserver le nom de domaine…

>> Hauts-de-France: Comment la région a récupéré son nom de domaine?

Même ligne de défense du côté de Laurent Wauquiez alors que le nom wauquiez2017.fr a été réservé mardi. « Ce n’est pas Laurent, ni son équipe » assure l’un de ses proches qui se veut caustique : « Si vous parvenez à identifier le plaisantin, prévenez-nous… L’information nous intéresse. »

Capture d'écran de l'enregistrement de wauquiez2017.fr
Capture d'écran de l'enregistrement de wauquiez2017.fr - ALLWHOIS

Soupçonné d’avoir employé fictivement son épouse et deux de ses enfants alors qu’il était parlementaire, François Fillon fait l’objet depuis une semaine de graves accusations qui ont conduit le parquet national financier à ouvrir une enquête pour « détournement de fonds », « abus de biens sociaux » et « recel ». Il a indiqué sur TF1 qu’il ne renoncerait à sa candidature à l’Elysée que s’il était mis en examen d’ici le premier tour.

>> Dossier : Retrouvez tous nos articles sur le #PenelopeGate