Megaupload 2.0: Le lancement du site de téléchargement bloqué par le Canada

MONDE Les autorités boursières canadiennes auraient empêché une opération de fusion qui aurait apporté 12 millions de dollars au projet de Kim Dotcom…

20 Minutes avec agence

— 

Kim Dotcom à son arrivée au tribunal le 23 décembre 2015 à Auckland
Kim Dotcom à son arrivée au tribunal le 23 décembre 2015 à Auckland — MICHAEL BRADLEY AFP

Initialement prévu le 20 janvier, le lancement de Megaupload 2.0 et de Bitcache, le service de microtransactions en bitcoins qui lui sera associé, aura lieu « plus tard cette année ». Comme il l’a expliqué sur Twitter, Kim Dotcom ne serait en effet pas parvenu à réunir la somme nécessaire à son nouveau site de téléchargement.

Le Canada a bloqué la transaction 

En cause : l’ancien hacker de 43 ans, de son vrai nom Kim Schmitz, souhaitait se rapprocher d’une société canadienne cotée en Bourse. Objectif ? Mener une opération de fusion avec Bitcache avec à la clé, 12 millions de dollars à injecter à son nouveau projet.

Mais les autorités boursières canadiennes ont interrompu la transaction. Kim Dotcom a donc dû tout abandonner en attendant de trouver une solution. Comme le précise le quotidien Les Echos, il dispose pour l’instant d’un million de dollars, récoltés sur la plateforme de financement participatif NK2TheFuture en octobre dernier.

>> A lire aussi : Megaupload: Kim Dotcom obtient la diffusion sur internet de son audience d'extradition