VIDEO. Golden Globes: Téléprompteur cassé, humour anal... Les cinq gros fails de la soirée

WEB De nombreuses blagues et discours sont tombés à plat, dimanche soir…

Philippe Berry

— 

L'actrice Sofia Vergara aux Golden Globes, le 8 janvier 2017.
L'actrice Sofia Vergara aux Golden Globes, le 8 janvier 2017. — Paul Drinkwater/AP/SIPA

On attendait beaucoup de Jimmy Fallon. Finalement, il aura été largement moins bon qu’un autre Jimmy, Kimmel, aux Emmy Awards de l’an dernier. Même si les 74e Golden Globes, écrasés par La La Land, n’ont pas été catastrophiques, la soirée a connu plusieurs moments de gros malaise.

>> A lire aussi : Le palmarès complet des Golden Globes

1. Jimmy Fallon lâché par son téléprompteur

Après un numéro dansant enregistré réussi, Fallon a été trahi d’entrée par le téléprompteur. Du coup, il a tenté de meubler avant d’improviser, dans un grand moment de solitude. Malgré quelques bonnes punchlines (« Les Golden Globes, la dernière institution qui respecte encore le vote populaire »), c’était quand même très, très loin d’un Ricky Gervais.

>> A lire aussi : Les 5 meilleurs moments de la soirée

2. Tout le monde confond deux films avec des acteurs noirs

Il y avait donc Fences, avec Denzel Washington, qui chronique la vie d’une famille afro-américaine dans les années 50. Et puis Hidden Figures, à la gloire du rôle joué par la mathématicienne noire Katherine Johnson dans la mission Appolo 11. Sauf que Jenna Bush, fille de l’ancien président et présentatrice sur NBC, invente le film Hidden Fences. Pharrell ne peut pas s’empêcher de rouler des yeux.

Même Batman, a.k.a. Michael Keaton, a fait l’erreur.

3. Sofia Vergara fait exprès de dire « anal »

« Les Golden Globes ont une tradition anale, pardon je ne voulais pas dire anale. Une tradition anus, enfin une tradition qu’ils ont chaque année », petit clin d’oeil. Sofia, ça fait cinq ans que les blagues sur ton accent ne sont plus drôles, tout comme Modern Family.

4 .Jimmy Fallon imite Chris Rock

La vidéo parle d’elle même, les insultes de Twitter aussi.

5. La fausse modestie de Tom Hiddleston

De nombreux discours ont été coupés. Mais Tom Hiddleston avait un message important à propos du Soudan du Sud. Du coup, les programmateurs l’ont laissé parler deux m inutes. Sauf que ça a tourné à la fausse modestie sur son travail humanitaire, avec une conclusion bien foireuse : « Des médecins et des infirmières de MSF voulaient nous dire bonjour car ils avaient binge-watché The Night Manager. L’idée que je, enfin nous, puissions les soulager un peu avec du divertissement m’a rendu très fier ».

La réaction de Vince Vaughn et Christian Slater résume bien le malaise.