VIDEO. Un élève devient une star du Web grâce à son discours de délégué de classe

VIRALITÉ Le lycéen s’est inspiré de l’anaphore « Moi, Président » de François Hollande, lors de son discours adressé à ses camarades…

H.S.

— 

Des lycéens pendant l'épreuve de philosophie du baccalauréat, le 16 juin 2014 à Strasbourg
Des lycéens pendant l'épreuve de philosophie du baccalauréat, le 16 juin 2014 à Strasbourg — FREDERICK FLORIN AFP

Thibault Demarle était un parfait inconnu il y a encore 24 heures. Ce samedi, la vidéo mettant en scène son « discours » de candidature au poste de délégué de classe a été partagée plus de 30.000 fois sur Facebook et visionnée 841.000 fois sur les réseaux sociaux. Repérée par le site du Huffington Post, la séquence met en scène ce lycéen scolarisé en classe de terminale L face à ses camarades de classe.

Très à l’aise, le jeune homme s’inspire de la célèbre anaphore utilisée par François Hollande lors du débat contre Nicolas Sarkozy en mai 2012, « Moi, Président », pour convaincre les adolescents du bien-fondé de sa candidature. « Moi délégué, il y aura une liberté capillaire qui sera totale dans la classe (…), je m’engage férocement à lutter contre la colonisation dans les couloirs de la génération 2000-2001 », déclare notamment Thibault Demarle, distillant clichés humoristiques sur la filière littéraire ou vannes à l’encontre des professeurs. Un mélange léger et drôle qui a séduit les internautes.

>> A lire aussi : «Pas facile...» La nouvelle anaphore de François Hollande

Visiblement ce discours original a payé puisque la page Facebook sur laquelle la vidéo a été publiée a fait savoir dans un message posté après sa diffusion, que Thibault avait remporté les élections de délégué de classe.