TNT HD: Et si (finalement), vous changiez de téléviseur?

ECRANS Le 5 avril à minuit, il sera peut-être trop tard. Avec le passage à la TNT HD, votre téléviseur a peut-être besoin d’un adaptateur pour capter la plupart des chaînes en HD. Mais vous pouvez aussi choisir de le remplacer. Nos conseils pour ne pas rater votre achat…

Christophe Séfrin

— 

Le passage à la TNT HD peut être l'occasion de remplacer son téléviseur principal et de lui substitiuer un écran UHD.
Le passage à la TNT HD peut être l'occasion de remplacer son téléviseur principal et de lui substitiuer un écran UHD. — PANASONIC

C’est bien réfléchi. Avec le passage de la TNT au tout numérique dans la nuit du 4 au 5 avril, vous préférez remplacer votre ancien téléviseur non compatible plutôt que de l’équiper d’un adaptateur TNT HD. Vous n’êtes d’ailleurs pas seul dans ce cas : en ce mois de pré « switch-off », il s’est vendu deux fois plus de téléviseurs en France que durant un mois de mars traditionnel. C’est l’équivalent des ventes qui se font généralement à Noël. « Au 29 février 2016, le nombre de postes non compatibles TNT HD en France était évalué à 3,3 millions, dont 1,3 million de postes principaux », indique l’Agence nationale des fréquences (ANFR). Alors comment choisir son nouvel écran ?

>> A lire aussi : Risquez-vous d'être victime de l’écran noir le 5 avril?

Option 1 : remplacer son téléviseur d’appoint

Il existe en fait deux options : 1/s’offrir un petit écran (de 22 à 32 pouces) pour remplacer son téléviseur d’appoint ; 2/profiter du switch-off pour transformer son téléviseur principal en écran d’appoint et se faire plaisir avec une TV flambant neuve au salon. « C’est le téléviseur d’appoint que les Français remplacent majoritairement », constate François Caroff, Directeur marketing Philips TV. Le plus souvent, l’appareil a déjà servi de téléviseur principal et finit doucettement sa vie dans une chambre d’enfant ou un bureau. Dans ce cas, on privilégiera généralement « un prix » : un écran pas trop cher auquel on ne demandera pas trop.

Pour moins de 170 euros, un petit téléviseur d'appoint Brandt avec lecteur DVD intégré.
Pour moins de 170 euros, un petit téléviseur d'appoint Brandt avec lecteur DVD intégré. - BRANDT

 

« Il y a des téléviseurs sérieux qui valent 150 euros chez Samsung ou Philips. Thomson, TCL, et Haier ont aussi des produits corrects dans cette gamme de prix », indique Antonio Navarrete, responsable de AVEC (Association pour la vente aux étudiants et aux collectivités) à Paris. Et selon lui, le jeu en vaut la chandelle. « Vous allez payer plus cher qu’un adaptateur HD vendu 30 ou 40 euros, mais vous repartirez avec un équipement neuf et pérenne. Surtout, vous n’aurez pas à vous embêter avec deux télécommandes, celle du téléviseur et celle de l’adaptateur ».

Option 2 : changer son téléviseur principal

Autre choix possible : s’offrir un téléviseur à la diagonale d’image plus confortable et, pourquoi pas donc, remplacer l’écran du salon. Deux solutions : rester sur un modèle Full HD ou passer directement à l’UHD (Ultra Haute Définition ou 4K). Quoi qu’il en soit, c’est la qualité d’image qui doit prévaloir. Avec un préalable à conserver à l’esprit : en choisissant la 4K, il vous est possible d’accroître la diagonale de votre écran sans pousser le canapé. Nantie d’une définition quatre fois supérieure à la Full HD, l’UHD permet de se rapprocher de l’écran et par conséquent, de voir en plus grand sans reconfigurer son salon. Il est ainsi possible de substituer à un écran Full HD de 32 pouces un écran UHD de 42 pouces. Ou de passer directement d’un Full HD de 42 pouces à un UHD de près de 50 pouces. Pour s’y retrouver c’est d’ailleurs assez simple : jusqu’à 32 pouces, on ne trouve que des modèles Full HD. De 40 à 50 pouces il y a le choix entre de la Full HD et de l’UHD. Au-delà de 50 pouces, il n’y a plus que des téléviseurs UHD. Un choix imposé par les industriels.

>> A lire aussi : Télévision 4K: A quelles conditions investir dans un nouvel écran?

Bémol cependant, rappelle Antonio Navarrete : « Il n’y a aujourd’hui presque rien à regarder en 4K ». On sait néanmoins que les choses progressent : Orange avancera avant l’été sa Livebox 4K ; Canal + UHD devrait arriver en juin (avec une offre fibre Orange) ; Netflix développe la 4K à tout va, etc. Et les premiers UHD Blu-ray pointent leur nez (en imposant, il est vrai, l’achat d’une nouvelle platine). « L’UHD apporte vraiment quelque chose, contrairement à la 3D. Il y a un gain de qualité évident en définition, en colorimétrie, en luminosité et en dynamique de l’image », ajoute le responsable de AVEC.

Les nouvelles séries 7 de Philips comme entrée en matière pour la 4K.
Les nouvelles séries 7 de Philips comme entrée en matière pour la 4K. - PHILIPS

 

Oui, mais problème avec l’UHD : elle n’en vaut véritablement la peine qu’avec un grand téléviseur. Et si le budget n’est pas à la hauteur, la déception risque d’être grande. « Autour de 500 euros, il vaut mieux s’offrir un Full HD haut de gamme qu’un 4K bas de gamme », confirme Antonio Navarrete. Et pendant que vous y êtes, assurez-vous que votre futur téléviseur est bien compatible DVB-T2. Dans 2 ou 3 ans, de nouveaux changements sont éventuellement à prévoir avec la possible adoption du codec de compression HEVC qui passera par cette future norme de diffusion. Aucune visibilité encore sur sa mise en place, mais on n’est jamais trop prudents…

Les dernières vérifications

Selon une enquête de Médiamétrie menée du 17 au 24 mars 2016 pour l’ANFR, 71 % des foyers équipés d’au moins un poste TNT non HD ont l’intention de mettre à niveau leur équipement de réception en achetant un adaptateur ou un téléviseur. Petit rappel : si vous recevez la télévision par le biais d’un décodeur fourni par votre fournisseur d’accès à Internet, vous n’avez pas à vous soucier du passage à la HD. Idem si vous êtes abonné à Canal +/CanalSat. Par contre, vous devez vérifier la compatibilité de votre équipement si vous recevez la télévision par antenne râteau ou gratuitement par satellite (Fransat ou TNT Sat). Un doute ? Rendez-vous sur : http://www.recevoirlatnt.fr/particuliers/ou au 0970 818 818 (prix d’un appel local, du lundi au vendredi de 8 heures à 19 heures).