Google scrute les étoiles

M.N

— 

Image saisissante d'Orio, une des nébuleuse les plus proche du système solaire. Pi3, une des étoiles d'Orion n'est qu'à 26 années-lumière...
Image saisissante d'Orio, une des nébuleuse les plus proche du système solaire. Pi3, une des étoiles d'Orion n'est qu'à 26 années-lumière... — DR

Ausculter la planète bleue suffit pas Google Earth. Voilà maintenant que le service s’intéresse à l’espace intersidéral et lance «Sky», une application permettant à l’internaute d’explorer les cieux, les constellations et les lointaines galaxies. Soit une centaine de millions d’astres à admirer et près de 200 millions de galaxies à parcourir. En fonctionnement depuis mercredi, Sky offre aux passionnés d’astronomie, et aux autres, la puissance de balayage d’Hubble, l’un des nombreux télescopes de la Nasa en orbite. La Nasa qui est une habituée des services sur la Toile puisque l’agence spatial américaine est déjà partenaire de Google Earth.

Télescope virtuel

Pour l’instant, la banque d’image de Sky est composée d’un million de photographies. Des clichés qui proviennent aussi du travail d’observation réalisé par des instituts de recherche ou des observatoires américains. Et comme pour Google Earth, les clichés de Sky seront à la libre disposition des internautes et autres professeurs d’Astronomie.

A venir les premières images de Sky...

Position dans l’espace, mouvement des planètes et des systèmes solaires, autant d’informations qui seront disponibles pour les férus de gravitation et trous noirs. Sky, disponible en 13 langues, se révèle donc être une sorte de télescope virtuel. Ce n'est pas la première fois que Google essaie de décrocher les étoiles. Depuis mars 2006, le moteur de recherche propose de parcourir la surface de Mars. Avec Sky, Google élargit donc son angle de vision: une aubaine pour les amateurs et utilisateurs de télescope de petit taille qui, souvent, doivent jouer à cache-cache avec les nuages capricieux.

Google Earth a pensé aux futurs astronomes du clic. Cette vidéo montre comment prendre en main le logiciel.