Hollywood revendique deux victoires majeures contre le piratage

WEB La MPAA a fait fermer les sites YTS et PopcornTime.io...

Philippe Berry

— 

Capture d'écran du logiciel de streaming illégal Popcorn Time.
Capture d'écran du logiciel de streaming illégal Popcorn Time. — POPCORN TIME

Le combat d’Hollywood contre l’hydre du piratage continue. Mardi, la Motion Picture Association a revendiqué deux victoires, avec la fermeture des sites PopcornTime.io et YTS suite à des actions judiciaires coordonnées au Canada et en Nouvelle-Zélande.

Le premier site proposait la version la plus populaire de Popcorn Time, un logiciel de streaming s’appuyant sur une technologie peer-to-peer, et le second publiait des liens BitTorrent vers les films piratés par le populaire groupe YIFY. Des sites miroirs sont immédiatement apparus, mais selon TorrentFreak, il s’agit de « fakes » cherchant à exploiter l’afflux de trafic, alors que YTS avait 3,4 millions de visiteurs uniques mensuels en août dernier.

Des développeurs visés

Au Canada, la MPAA s’est attaqué à trois développeurs du logiciel Popcorn Time. En Nouvelle-Zélande, l’organisation des grands studios hollywoodiens poursuit l’administrateur du site YTS. Selon TorrentFreak, les personnes visées cherchent à obtenir des accords pour réduire leur peine en collaborant avec la justice.

Pour la MPAA, le combat s’annonce sans fin. La nature open-source de Popcorn Time permet à n’importe quel développeur de reprendre le flambeau. L’hydre est pour l’instant affaiblie, mais ses têtes finissent toujours par repousser.