Tensions avec la Russie: Couper les Etats-Unis du réseau Internet, une mission presque impossible

TECHNOLOGIE Washington s’inquiéterait d'un possible sabotage russe en cas de conflit avec la Russie...

P.B.

— 

Une carte des câbles sous-marins utilisés pour Internet.
Une carte des câbles sous-marins utilisés pour Internet. — SUBMARINECABLEMAP

Touche pas à mes câbles. Dans un revival de la Guerre froide, des sous-marins russes inquiètent Washington, affirmait le New York Times, lundi. Non pas à cause de leurs missiles mais parce qu’ils pourraient chercher à couper les dorsales Internet sous-marines en cas de conflit afin d’entraver les communications mondiales. Mais dans la pratique, « un acte de sabotage ne ferait sans doute que ralentir le trafic », estime Tim Stronge, analyste chez Telegeography.

« Il n’y a pas un seul câble critique », explique l’expert à 20 Minutes. Plusieurs dizaines de dorsales majeures ont été installées au fond des océans. Les Etats-Unis sont notamment reliés à l’Europe par une quinzaine de câbles, et par autant à l’Asie. « Internet a été construit pour qu’il n’y ait pas un unique point de défaillance ».

Et si Moscou voulait complètement isoler Washington ? « Il faudrait couper tous les câbles, un à un. Et ce ne serait pas un black-out total : la plupart des grands sites américains sont hébergés aux Etats-Unis », relève l’expert. Sans compter que si l’immense majorité du trafic circule par ces câbles, il resterait encore les communications par satellite. Bref, un retour à l’âge de pierre semble assez improbable.