Instax mini 70: Fujifilm développe l’émotion instantanée

PHOTO Fujifilm lance la nouvelle génération de son appareil photo instantané. Fun et joli, mais pas donné…

Christophe Séfrin

— 

Le nouvel instax mini 70 se dote d'un mode Selfie.
Le nouvel instax mini 70 se dote d'un mode Selfie. — FUJIFILM

Qu’ils se nomment mini 7, 7s, 8, 70, 90 ou wide 300, les appareils photo instax de Fujifilm se suivent et ne se ressemblent pas. Remettant au goût du jour la photo à développement instantané telle qu’on la pratiquait dans les années 70, ces boîtiers en plastique coloré et au design rondouillard possèdent un réel potentiel de séduction. Petit dernier de la famille, l’instax mini 70 charmera comme ses comparses les nostalgiques des années Polaroid. Il sera lancé le 22 octobre chez Colette*, puis à la Fnac et chez les revendeurs spécialisés.

Un mode selfie

Conscient que sa gamme instax trouvait aussi un large écho auprès des jeunes, Fujifilm a doté le mini 70 d’un mode selfie. Les réglages de l’appareil sont optimisés pour la luminosité et la mise au point et un petit miroir à placer sur le côté de l’objectif (on pouvait jusqu’alors le trouver à 1,98 euros sur eBay !) a été ajouté au boîtier. Autre nouveauté : un mode contrôle automatique de l’exposition afin d’améliorer le rendu des arrière-plans jusqu’alors toujours un peu sombres pour les clichés pris au flash.

Des films au tarif (très) variable

Vendu 129,90 euros, l’instax mini 70 n’est pas donné. C’est le prix d’un bon compact numérique comme le Panasonic Lumix DMC-FZ10. Par ailleurs, il faut l’alimenter en cartouches de photos. Et celles-ci ne sont pas données : à partir de 12,99 euros les 10 vues, soit 1,29 euros la photo au format 46 x 62 mm. Le prix à payer pour l’émotion instantanée et le plaisir de voir son image se révéler en 3 minutes environ.

 

L’instax mini 70 fonctionne avec des cartouches de films vendues au prix indicatif de 12,99 euros les 10 vues. - FUJIFILM

 

Facilement contournable en fouillant sur Internet, ce tarif officiel peut rapidement tomber… à 35,99 euros les 5 packs de 10 vues, soit 0,71 euros l’image. Moins vintage, mais toute aussi efficace, l’imprimante Instar share sp-1 pour smartphones (vendue 149,90 euros) permet de s’affranchir du boîtier. Mais la photo souvenir n’a pas tout à fait la même saveur…

* 213, rue Saint-Honoré, Paris 1er.

L’impossible nostalgie Pola

Si l’on souhaite véritablement retrouver son âme d’enfant ou découvrir comment papa et maman prenaient des photos dans les années 1970, rien de plus simple que de s’offrir un appareil photo Polaroid, comme le Polaroïd 600 (35 euros environ sur leboncoin), puis de s’offrir des films sur le site the-impossible-project.com qui réalise un travail formidable pour que l’aventure Pola se poursuive (20 euros les 8 tirages au format carré avec bordure blanche de 8,8 x 10,7 cm, soit 2,50 euros la photo).