Microsoft : 75 millions d'appareils équipés de Windows 10 en un mois

INFORMATIQUE La dernière version du système d'exploitation de Microsoft avait été téléchargée 14 millions de fois en l'espace d'une journée...

20 Minutes avec agences

— 

Un panneau montrant la nouvelle version de Microsoft "Windows 10" lors de son lancement à Séoul le 29 juillet 2015
Un panneau montrant la nouvelle version de Microsoft "Windows 10" lors de son lancement à Séoul le 29 juillet 2015 — JUNG YEON-JE AFP

Windows 10, la dernière version du système d’exploitation de Microsoft, a été installée en un peu moins d’un mois sur 75 millions d’appareils, a annoncé mercredi le groupe informatique américain. « Plus de 75 millions d’appareils utilisant Windows 10, et ça augmente tous les jours », s’est ainsi réjoui sur Twitter Yusuf Mehdi, le vice-président de Microsoft en charge du marketing pour Windows.

Microsoft table sur 1,5 milliard d’appareils équipés en 2018

Lancé dans 190 pays le 29 juillet dernier, sous forme de mises à jour gratuites pour les utilisateurs des versions précédentes (7 et 8), Windows 10 comptait déjà, après la première journée, 14 millions de terminaux équipés.

Son ambition ultime : arriver à un milliard d’appareils d’ici 2018, Microsoft comptant en effet à ce jour 1,5 milliard d’utilisateurs Windows (toutes versions confondues), essentiellement sur des ordinateurs PC.


Mais le succès de Windows 10 ne s’arrête pas à cette seule statistique. Yusuf Mehdi indique également que la boutique en ligne Windows Store pour Windows 10 enregistre six fois plus de téléchargements d’applications par appareil que pour la version précédente Windows 8, qui avait été boudée par les consommateurs et les entreprises, bien que censée marquer le virage du groupe dans le mobile.

Un système d’exploitation adapté à tous les terminaux

Windows 10 entend donc aujourd’hui réparer les erreurs de Windows 8, et se veut pour cela universel, adapté au PC comme au smartphone en passant par la console de jeux vidéo Xbox ou les lunettes de réalité virtuelle Hololens. Beaucoup d’analystes estiment toutefois que Microsoft arrive trop tard sur le marché mobile, nettement dominé par les systèmes d’exploitation Android de Google, et iOS d’Apple.