VIDEO. ACAT, le logiciel de communication de Stephen Hawking, ouvert à tous

SCIENCES Le logiciel est disponible pour tous les utilisateurs de Windows…

20 Minutes avec agence
— 
Stephen Hawking, le 28 mai 2014, à Cambridge.
Stephen Hawking, le 28 mai 2014, à Cambridge. — David Parry/AP/SIPA

Tout le monde peut tester le système de synthèse vocale utilisé par Stephen Hawking, touché par la maladie de Charcot. Avec Intel, fabricant de l’interface homme-machine baptisée ACAT [Assistive Context-Aware Toolkit], l’astrophysicien a décidé de le dévoiler en open source, téléchargeable depuis un site dédié relaie Sciences et Avenir.

Un logiciel qui fonctionne grâce aux contractions de la joue

Concrètement, ACAT permet à Stephen Hawking de transposer les mouvements de son visage en texte. Les contractions de sa joue sont repérées par un capteur infrarouge fixé sur ses lunettes explique Le Parisien. En contractant sa joue, il peut sélectionner des lettres qui défilent sur une tablette fixée sur son fauteuil roulant. Le texte est ensuite synthétisé par une voix devenue caractéristique.



Rendre accessible des tâches comme la gestion de documents ou la navigation Web

Le système pourrait améliorer le quotidien de millions de personnes handicapées d’après le fabricant américain, cité par Sciences et Avenir : « Notre plate-forme open source développée par Intel Labs va permettre aux personnes malades ou handicapées d’avoir pleinement accès aux capacités et aux applications de leurs ordinateurs, par le biais d’interfaces très limitées et adaptées à leur condition ».

Concrètement, les futurs utilisateurs pourront réaliser une série de tâches telles que « l’édition, la gestion des documents, la navigation sur le Web et la consultation d’e-mails ». A noter que le logiciel n’est disponible que sous le système d’exploitation Windows.