Alphabet, maison-mère de Google, immatriculée dans un paradis fiscal

INTERNET Le géant du Net est connu pour être un champion en optimisation fiscale…

O. G.

— 

Illustration de Google.
Illustration de Google. — SIPA

Changement de nom et de stratégie, mais certainement pas de politique d’optimisation fiscale à tout va. Alphabet, la nouvelle maison mère de Google, est immatriculée dans le Delaware, un mini-paradis fiscal au sein des Etats-Unis.

Pourquoi Google se rebaptise « Alphabet »

Sur ce document, le registre du commerce du Delaware confirme bien qu’une société baptisée Alphabet Inc a été créée à Wilmington le 23 juillet dernier. BFM Business souligne qu’Alphabet ne détient pas de bureaux dans cet Etat, mais seulement une boîte aux lettres.

Alphabet : immatriculé d’office dans un paradis fiscal par Google publié par Fil_actu

Une localisation très avantageuse pour Alphabet

Pourquoi choisir cet Etat ? C’était déjà la localisation de Google depuis 2003 après ses débuts en Californie. Selon BFM Business, depuis 2003 Google a créé une cinquantaine de filiales dans ce paradis fiscal. Atlantico révèle que cet Etat, qui compte plus d’entreprises que d’habitants, ne prélève qu’un impôt supplémentaire très faible en plus de l’impôt fédéral sur les bénéfices. Autre avantage de taille : les bénéfices provenant d’actifs immatériels (brevets, marques…) n’y sont pas taxés. Une spécificité intéressante pour le géant du Net, très en pointe dans la recherche. Mais qui diversifie ses adresses dans les paradis fiscaux, profitant de régimes fiscaux allégés en Irlande ou aux Bermudes.

Et la stratégie paie, puisque le mastodonte ne s’acquitte que d’impôts minimes par rapport à ses bénéfices réels. En 2014, son taux d’imposition global s’est élevé à seulement 19 % des bénéfices. Alphabet se place donc en bonne position pour rester champion de l’optimisation fiscale.

Mais qui est Sundar Pichai, le nouveau directeur général de Google ?