Cybercriminalité: Quand l'oeuvre de Jane Austen inspire les pirates informatiques

WEB Malgré le développement du piratage littéraire, les références à l'écrivain britannique de doivent pas être « une raison d’inquiétude immédiate » indiquent les chercheurs...

20 Minutes avec agences
— 
Un portrait de l'écrivain britannique Jane Austen
Un portrait de l'écrivain britannique Jane Austen — Laura Lean/AP/SIPA

Raison et Sentiments de Jane Austen serait-il le roman préféré des hackers de notre temps ? Alors qu’elle peut paraître absurde au premier abord, la question se pose désormais, à l’heure où de plus en plus de pirates se cachent derrière des extraits littéraires, selon un rapport publié, ce mardi, par des chercheurs de Cisco Security.

Berner les antivirus grâce à des extraits d'oeuvres littéraires

Ainsi, ceux-ci expliquent : « Ajouter des passages d’un texte classique à une page internet (utilisée par les pirates) est une technique de dissimulation beaucoup plus efficace que l’approche traditionnelle, consistant à utiliser un texte aléatoire. » Concrètement, la technique des hackers consiste à duper les antivirus et autres systèmes de sécurité, qui considèrent que la page est sûre après avoir « lu » des extraits d’œuvres littéraires.

D’après les chercheurs de Cisco, rencontrer des références aux personnages de Jane Austen sur une page Internet « peut rendre perplexe mais n’est pas pour autant une raison d’inquiétude immédiate ».

Aucune explication sur le choix de l'oeuvre

Pour l’heure, le doute plane sur la raison pour laquelle ce roman a été choisi plutôt que d’autres reste un mystère, reconnaît Jason Brvenik, un ingénieur de Cisco soulignant que la sélection, apparemment aléatoire, « vient toujours de ce livre ». Méfiants, les auteurs de l’étude précisent que cette nouvelle technique n’est qu’un exemple de la capacité des pirates à innover pour contourner les protections informatiques.