Apple Watch, iOS, streaming... Ce qu'Apple devrait dévoiler à la WWDC 2015

TECHNOLOGIE Le point sur les dernières rumeurs avant la conférence de lundi...

Philippe Berry

— 

Le logo de la conférence WWDC 2015 d'Apple.
Le logo de la conférence WWDC 2015 d'Apple. — APPLE

Après Facebook (F8), Microsoft (Build), Google (I/O), c’est au tour d’Apple de révéler sa main. Lors de sa grande conférence annuelle pour les développeurs (WWDC), la firme à la pomme se concentre sur sa plateforme logicielle. Du côté d’iOS 9, qui sortira à l’automne avec les nouveaux iPhone, on attend notamment la réponse à l’assistant Google Now, ainsi que l’arrivée d’apps natives pour l’Apple Watch. En revanche, l’incertitude plane sur les nouveaux services musicaux et télévisés.

ProActive, l’assistant intelligent d’iOS 9

On espère que ce nom de dentifrice révélé par 9to5Mac n’est pas définitif. Ce service viendrait remplacer Spotlight dans iOS 9. Outre les classiques fonctions de recherche (app, contact), Apple devrait proposer des services basés sur le contexte. Comme un rappel automatique de rendez-vous inscrit dans Calendar, quand partir pour arriver à temps à l’aéroport pour ne pas rater son vol, les derniers résultats de foot etc. Reste à voir si l’entreprise se mettra à scanner emails et messages comme Google ou si elle fait le choix de la protection de la vie privée, au détriment des fonctionnalités.

L’app Home, le cerveau de la maison connectée

Avec la plateforme HomeKit déjà lancée, Apple a bien besoin d’un centre névralgique pour contrôler la maison connectée. Côté hardware, une Apple TV serait obligatoire. Pour le software, l’intégration de Siri devrait être complétée par un hub central dialoguant avec tous les gadgets connectés (ampoules, thermostat, serrures etc.).

Des apps iOS natives pour l’Apple Watch

Pour l’instant, le manque d’apps et leur performance catastrophique restent les gros points faibles de la montre d’Apple. Ça devrait changer avec l’ouverture aux applis natives, qui pourront s’exécuter directement sur l’Apple Watch et plus simplement sur l’iPhone. En espérant que la batterie n’en souffre pas trop.

Mac OS 10.11, une mise à jour mineure

Avec pas mal de bugs dans la version précédente, Apple a tout intérêt à mettre l’accent sur la stabilité et la performance. Les ponts avec iOS devraient se multiplier, même si l’entreprise préfère garder deux OS séparés, à l’inverse de Microsoft avec Windows 10.

Un nouveau service de streaming musical payant

Adieu Beats Music, bonjour iTunes streaming Music ? La présentation d’un nouveau service payant semblait une certitude mais selon Bloomberg, les négociations traînent avec les majors. Dans le pire des cas, Apple pourrait rester vague sur les partenaires en attendant une sortie prochaine. Contrairement à Spotify, il n’y aurait pas de version gratuite avec publicité. Ce modèle serait réservé à iTunes Radio, pour lequel Apple débauche des DJs de BBC 1 et du monde du hip hop.

L’offre télé sans doute en retard

C’est le serpent de mer. Les fans attendent un nouveau modèle d’Apple TV mais selon Bloomberg, celui-ci ne sortira pas tant que l’offre de bouquet d’Apple (une trentaine de chaînes pour 30 dollars) ne sera pas prête. Ça coince encore plus que pour la musique, alors que les conglomérats des médias traînent des pieds par peur de tuer un business de la télé par câble qui pèse encore 100 milliards de dollars par an. Tim Cook patientera sans doute encore un peu.