RealPlayer pirate YouTube

Mohamed NAJMI

— 

RealPlayer 11 est attendu pour la fin juin. Et une chose est certaine: il devrait ravir tous les fans de sites de partage de vidéos, puisqu’il permettra de télécharger les fichiers vidéos partagés sur le web.

Le logiciel de Real Networks va scanner toutes les pages web que l’internaute visite, puis il affichera un bouton «télécharger cette vidéo» au dessus de toutes les vidéos qu'il trouvera. Le système fonctionne sur des milliers de sites, et notamment sur...YouTube. Une fois les vidéos téléchargées, elles pourront être regardées via le lecteur. Un visionnage possible même hors connexion.

Autres possibilités offertes par la nouvelle version: l’enregistrement en direct des vidéos aux formats Windows Media, Real ou Quicktime. Des options qui le positionnent en sérieux concurrent pour WM Recorder et le très prisé «YouTube Video Downloader», outil développé par un indépendant. Le dernier RealPlayer sera d'abord proposé sous Windows pour Internet Explorer et Firefox. Pour les utilisateurs de Mac, il faudra attendre l’automne.

Google-YouTube va répliquer

L’arrivée du «RealPlayer 11» va en faire grimacer certains, et en particulier Google-YouTube. Google avait misé sur les publicités intégrées au coeur des vidéos pour attirer les annonceurs. Mais si l’internaute télécharge la vidéo, Google ne pourra pas tirer des bénéfices de la pub: le visionnage de la vidéo n’étant pas comptabilisé sur YouTube.

La réplique est prête du côté de Mountain View où est basé Google. La prochaine version de Flash, le code avec lequel est développé l’interface de YouTube, va intégrer des DRM (Digital Rights Management), c’est à dire des clés informatiques qui empêcheront le téléchargement de fichier. Les internautes ont donc quelques mois devant eux pour télécharger.