L'Ipod, la nouvelle antisèche des élèves américains

— 

IPOD TRICHEUR DANS LES EXAMS AU ETAT UNIS
Mohamed
IPOD TRICHEUR DANS LES EXAMS AU ETAT UNIS Mohamed — no credit

Après l’interdiction de certaines calculatrices et des téléphones mobiles pendant les concours et autres examens, voilà que l’IPod est l’objet de toutes les suspicions. Notamment outre-Atlantique.

Des cas de triche à l’IPod

En Californie, un professeur a récemment confisqué un iPod sur lequel il a trouvé les réponses à l'examen, le tout caché dans la «playlist» de l'élève. Dans un lycée de la ville de Moutain View, également en Californie, la direction vient d'interdire à l'intérieur de l’établissement l’iPod mais aussi le Zune, lecteur mp3 estampillé Microsoft; ainsi que tous les appareils équivalents. Aux quatre coins des Etats-Unis, les cas de fraudes «électroniques» se multiplient et les professeurs réclament son interdiction dans les salles de cours.

Facile à cacher

Silencieux, très faciles à cacher, les baladeurs comme l'iPod permettent à l’élève d'enregistrer des réponses et de les écouter pendant l'épreuve. L'écran du lecteur siglé à la pomme permet aussi d'afficher des notes de cours.

En France, le phénomène reste encore limité, la plupart des établissements scolaires interdisent l'utilisation des téléphones portables et des baladeurs numériques. Et dans de nombreuses salles d’examen, les lycéens sont obligés de déposer leurs cartables au fond de la classe.

La sanction pour fraude peut être l'exclusion, voire l'interdiction temporaire ou définitive de se présenter à des examens.