Les perches à selfie bannies de la conférence WWDC d'Apple

PHOTO Les festivités se tiendront du 8 au 12 juin prochain à San Francisco...

P.B.

— 

Des touristes utilisent une perche à selfie à Londres.
Des touristes utilisent une perche à selfie à Londres. — J.STILLWELL/AP/SIPA

Elles ont envahi les tapis rouges des cérémonies hollywoodiennes, les musées du monde entier et les lieux touristiques les plus populaires. Les selfie sticks, ou perche à selfie, en VF, seront interdites dans les allées de la grande conférence estivale d'Apple, la WWDC, qui se tiendra à San Francisco du 8 au 12 juin prochain.

Apple a réservé un alinéa à la question dans les questions générales. «Vous n'avez pas le droit de filmer ou de prendre des photos professionnelles à l'intérieur du Moscone Center et du Yerba Buena garden. Les perches à selfie et tout pied similaire sont également interdits.»

Apple est le dernier à sévir face à une tendance qui agace. Le musée de Versailles et plusieurs établissements de Londres et Rome, ainsi que des enceintes sportives et musicales, comme le festival Coachella, les ont déclarés objets non grata.

Une nouvelle Apple TV?

Ce qui séduit les utilisateurs, c'est la possibilité de prendre un selfie de manière plus naturelle, sans avoir son bras au premier plan et avec assez de recul pour voir le paysage derrière soi. Les selfie sticks font fureur de Tokyo jusqu'à Venice beach, où certains touristes prennent des photos en pédalant sur leur vélo sans regarder où ils vont.

Côté Apple, l'entreprise reste, comme d'habitude, mystérieuse sur le programme. Les observateurs misent sur un nouveau modèle d'Apple TV et sur une version remaniée du service de streaming audio Beats Music. S'ils veulent immortaliser l'instant, les développeurs, qui paient 1.500 dollars pour assister à l'événement, devront revenir à une méthode old school: demander à un voisin de les prendre en photo.