Apple: Steve Jobs a refusé un don de foie de Tim Cook

SANTE Deux ans après sa greffe de foie, Steve Jobs décédera des suites d'une récidive de son cancer du pancréas...

20 Minutes avec agence
— 
Steve Jobs sur la page d'accueil du site d'Apple, le 6 octobre 2011.
Steve Jobs sur la page d'accueil du site d'Apple, le 6 octobre 2011. — Alfred/Sipa

Steve Jobs aurait refusé, un peu avant sa mort, un don de foie de l’actuel patron d’Apple, Tim Cook. L’anecdote, relayée par Le Figaro, est extraite de Becoming Steve Jobs (Devenir Steve Jobs en français) un livre qui retrace la vie du fondateur de la marque à la pomme, qui sortira le 24 mars. 

6.000 transplantations annuelles à partir de donneurs vivants


Ecrit par les journalistes américains Brent Schendler et Rick Tetseli (Fast Company), l’ouvrage relate l’histoire, qui remonte à 2009. Tim Cook, qui allait, chaque jour, rendre visite à Steve Jobs chez lui, a découvert son ami (atteint d’un cancer, il était en attente d’une greffe de foie, NDLR) en très mauvaise santé précise Le Figaro. Après des examens, Tim Cook se rend compte qu’il est compatible avec le groupe sanguin de son ami. Par la suite, des recherches lui confirment qu'il est possible de transférer une partie du foie d'une personne vivante à quelqu'un en attente d'une transplantation.

«Environ 6000 transplantations à partir d'un donneur vivant sont réalisées chaque année aux Etats-Unis, et le taux de réussite à la fois pour le donneur et le receveur est élevé. Le foie est un organe qui se régénère», indiquent les auteurs du livre. 

Timothy Cook, nouveau capitaine

«Quelqu'un d'égoïste n'aurait jamais eu une telle réponse»

Pourtant, d’après Le Figaro, Steve Jobs refuse l’offre de son ami. «Steve ne m'a crié dessus que quatre ou cinq fois durant les treize années où je l'ai connu et ce fut l'une d'entre elle. «Il m'a dit "non, je ne te laisserai jamais faire ça, je ne ferai jamais ça"». «Quelqu'un d'égoïste n'aurait jamais eu une telle réponse», confie l’actuel patron d’Apple aux journalistes. Deux ans après avoir finalement accepté une greffe de foie, le fondateur de la marque à la pomme décédera des suites d'une récidive de son cancer du pancréas