Freebox min: La taille change, mais pas le prix

TECHNOLOGIE Le FAI a levé le voile sur la «surprise» annoncée lundi...

Nicolas Beunaiche

— 

Xavier Niel présente la Freebox mini 4K à Paris, le 10 mars 2015.
Xavier Niel présente la Freebox mini 4K à Paris, le 10 mars 2015. — ERIC PIERMONT / AFP

Une mini-surprise. Après avoir alléché la presse et les internautes lundi avec une campagne de pub mystérieuse, Free a levé le voile ce mardi sur sa dernière idée. Ni baisse de prix, ni Freebox révolutionnaire: au risque de décevoir ses clients, Xavier Niel s’est contenté de présenter une nouvelle box d’entrée de gamme au format réduit baptisée «Freebox mini 4K» au prix inchangé de 29,90 euros par mois. Voici ce qu'il faut en retenir.

Un format réduit

«On a rétréci la Freebox, vous pouvez la cacher dans un tiroir de commode», a expliqué le fondateur de Free, Xavier Niel, lors d'une keynote sur le modèle de celles d’Apple. Disponible dans la journée -plusieurs centaines de milliers d'exemplaires sont stockées-, cette box est en effet cinq fois plus petite que la Freebox Crystal, le modèle d’entrée de gamme qu’elle remplace.

Une télécommande vocale

Mais ce n’est évidemment pas la seule nouveauté annoncée par le fondateur du groupe Iliad. Pour la première fois, les abonnés de Free pourront désormais parler à leur télécommande. Celle-ci a été dotée d’un micro, grâce auquel ils auront la possibilité de rechercher des programmes ou des photos. Elle pourra même «vous conseiller des séries, des films ou des émissions suivant vos demandes», promet Xavier Niel.

Une image excellente

Free améliore également la qualité de l’image en intégrant la technologie 4K à sa box. «Une première dans le monde», selon le patron du FAI. Concrètement, la définition de l’image en 3840x2160 pixels sera quatre fois plus importante que la Full HD.  

Une box gérée par Google

Autre «mini-surprise» de cette keynote, l’entrée de Google dans l’univers Free via Android. En bisbille avec le géant américain depuis quelques années et très critique envers ses concurrents qui lui avaient ouvert la porte, Free a visiblement changé de stratégie. «Nous avons décidé de faire entrer Google dans la maison et de l’installer dans vos téléviseurs parce que vous aimez Google, a avancé Xavier Niel. Ensuite parce que le Google Play Store est le plus important au monde.» Un revirement que Maxime Lombardini, le directeur général d’Iliad, n’a pas voulu justifier, après la conférence de presse. «Nous avons le sentiment que les conditions nous conviennent», a-t-il simplement déclaré.

Prime aux abonnés Free

Si la Freebox mini 4K sera proposée au même tarif que le modèle précédent, les possesseurs de la Freebox Revolution pourront tout de même en bénéficier pour un tarif réduit de 1,99 euro par mois. Pratique pour un second écran. En attendant la Freebox V7, prévue pour la fin de l’année.