MWC 2015: Ford met un coup d'accélérateur sur le vélo électrique

MOBILITE Ford présente à Barcelone son projet MoDe:Me et MoDe:Pro, permettant aux particuliers d’utiliser, avec l’aide d’une application, des transports multimodaux, associant vélo électrique, voiture et transports en commun...

Christophe Séfrin

— 

MoDe: Me: le petit vélo à assistance électrique signé Ford ne pèse que 16 kg. Lancer le diaporama
MoDe: Me: le petit vélo à assistance électrique signé Ford ne pèse que 16 kg. — FORD

. Ford est une nouvelle fois présent au Mobile World Congress.

. En marge de projets autour de la voiture connectée, le constructeur expose deux vélos électriques.

. Ces modèles uniques s’intègrent dans un projet autour des transports de demain.

L'idée fait sens: plutôt que de prendre sa place dans les bouchons, pourquoi ne pas associer différents modes de transport pour se déplacer? Avec ses projets MoDe:Me et MoDe:Pro (pour Mobility Designed for Me et for Pro), Ford veut inviter particuliers et professionnels à associer vélo à assistance électrique (VAE), voiture et transports en commun dans leurs déplacements. Pour cela, le constructeur de la Focus a développé deux concepts de vélos électriques -l’un pliable pour les particuliers; le second pouvant transporter du matériel pour les professionnels-, ainsi qu'une application. Baptisée MoDe:Link, elle crée le lien entre les différents modes de transport. Selon l'horaire et la destination, l'appli détermine le meilleur itinéraire à respecter en couplant les différents transports. 

Une planification de trajet intelligente

A travers l'application, l'utilisateur peut choisir de privilégier le temps de transport, le coût des transports mais aussi celui des parkings. Autant de critères prix en compte pour lui proposer l'itinéraire le plus en phase avec ses impératifs. Point intéressant: si l'usager dispose d'un capteur d'activité ou d'une montre cardio, l'application détermine pour la section du trajet à vélo le niveau d'assistance électrique selon le rythme cardiaque. Un «No sweat mode» (littéralement: «Mode sans sueur») est même proposé pour une assistance électrique totale, avec une autonomie de 25 km.

Des vibrations dans les poignées

Le vélo, justement. Ford a entièrement repensé le VAE: le smartphone utilisé communique en Bluetooth 4.0 avec le cycle. Celui-ci est pliable, ne pèse que 16 kg et dispose de fonctions nouvelles. Un capteur arrière détermine si un véhicule suit un peu trop prêt le cycle et allume le feu arrière de freinage pour lui lancer une alerte; l'application qui fait office de guide GPS indique qu'il faut tourner à la prochaine intersection avec des vibrations dans la poignée gauche ou droite du vélo et allume même le clignotant correspondant, etc. De son côté, le vélo dédié aux professionnels pourra être rechargé dans un véhicule utilitaire entre deux déplacements. Tout cela augure d'heures nouvelles dans les transports. Reste à savoir si Ford, autoproclamé «fournisseur de voitures et de mobilité de demain» compte aller plus loin dans sa démarche… Nous votons pour.