Plus de 300 millions d'euros dérobés dans un nouveau scandale bitcoin

FINANCE Des investisseurs peu scrupuleux se seraient fait berner à Hong Kong...

Philippe Berry

— 

Des Bitcoins stockés dans des pièces.
Des Bitcoins stockés dans des pièces. — George Frey Getty Images

Cette fois, il ne s'agit pas d'un piratage élaboré mais d'un bon vieux système de fraude pyramidale. Jusqu'à 3 milliards de dollars de Hong Kong (340 millions d'euros) manquent à l'appel, alors que les gérants d'un site d'investissement en bitcoins ont fermé boutique début janvier, rapporte le South China Morning Post.

En utilisant des agents immobiliers, des assureurs et des avocats, la plateforme MyCoin aurait convaincu 3.000 clients d'investir chacun un peu plus de 100.000 euros. L'argent était changé en bitcoin et bloqué sur un autre site, avec la promesse de gains doublés en quatre mois et de possibles bonus, comme des Mercedes, pour tout nouvel investisseur amené à bord.

Pas de reçu papier

Selon le quotidien, les victimes n'ont pas obtenu de reçu papier: seul un compte d'investisseur était créé sur le site. Les bureaux de MyCoin sont fermés depuis le 3 janvier, officiellement pour «rénovation».

Du côté du bitcoin, c'est la crise. Après les plus hauts de 2014, avec un cours flirtant avec les 1.200 dollars, la valeur de cette monnaie virtuelle a été divisée par cinq, à 220 dollars.