Libre mais pas trop

— 

Le célèbre blogueur Loïc Le Meur, qui intervenait régulièrement dans l'émission quotidienne de Canal+ "En aparté", a été suspendu de l'antenne en raison de son soutien affiché à Nicolas Sarkozy, a-t-on appris vendredi auprès de la chaîne.
Le célèbre blogueur Loïc Le Meur, qui intervenait régulièrement dans l'émission quotidienne de Canal+ "En aparté", a été suspendu de l'antenne en raison de son soutien affiché à Nicolas Sarkozy, a-t-on appris vendredi auprès de la chaîne. — Franck Fife AFP/Archives

Pendant une semaine, il n’était plus possible de publier des commentaires sur le blog du français Loïc Le Meur, PDG de la plate-forme Six Apart. «Militants politiques qui polluent, commentaires publicitaires en tout genre, insultes, lettres d’avocats et demandes de modifications… c’était une belle conversation mais je ne peux aujourd’hui la maintenir dans de bonnes conditions», explique-t-il.

Lors d’une interview le 23 février sur le rapport Tessier, le même Loïc déclarait pourtant à 20 minutes: «Ma déontologie de blogueur, c'est de laisser les commentaires ouverts non modérés. C’est très efficace pour identifier immédiatement des erreurs ou corriger des excès de l'auteur». Changement de cap et de philosophie? Après avoir fait ceinture pendant huit jours, il faut désormais, pour réagir sur son site, passer le filtre de la modération.

«Avec l'augmentation du trafic de mon blog (200 000 lecteurs uniques par mois), c'est malheureusement impossible sans modération, mais je compte la faire a posteriori pas a priori», reprend Loïc Le Meur, débordé depuis qu'il s'est affirmé soutien politique de Nicolas Sarkozy. En ligne aujourd’hui, une dizaine de réactions seulement sont visibles (alors qu’on en comptait aisément 200 auparavant).

Serait-ce la fin de l’âge d’or des blogs ?