La «Maison de l’Europe» se met à Second Life

avec AFP

— 

DR

Tout le monde veut son QG dans Second Life. Après le Front national, Ségolène Royal (et une brochette d’entreprises comme IBM ou Toyota), c’est désormais l’UE qui a son temple dans l’univers virtuel de Linden Lab.

Située dans le quartier Lebeau, la «Maison de l'Europe» a été implantée par le ministère français délégué aux Affaires européennes, qui a déboursé 30 dollars pour acquérir le terrain.
Il s’agit de «donner plus de visibilité» sur l’Internet à la célébration des 50 ans du Traité de Rome.

Permanence entre 15 et 16 heures

Jusqu’à la date anniversaire du 25 mars, l’avatar «Europe Rossini» répond à toutes les questions des internautes entre 15 et 16 heures. Lundi, la première permanence a attiré cinq personnes, dont une Américaine qui «ignorait que l’Europe existait depuis si longtemps». Pour séduire les 1,5 million de résidents réguliers, y a encore du boulot.

Le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres s'aventurera jeudi Second Life, en inaugurant simultanément sur le net et au Musée de l'Homme une exposition «Femmes héroïques, une mythologie moderne».