Voler un objet virtuel devrait être puni comme dans la vie réelle, selon un député britannique

JEU VIDEO Ce parlementaire, joueur de "World of Warcraft", souhaite que les cybercriminels soient autant punis que les criminels dans la vie réel...

J.M.

— 

Les Pandarens, une nouvelle race jouable dans "World of Warcraft: Mists of Pandaria".
Les Pandarens, une nouvelle race jouable dans "World of Warcraft: Mists of Pandaria". — blizzard

Le député conservateur Mike Weatherley a fait officiellement fait cette demande auprès du ministère de la justice britannique: Est-ce que le ministere de la justice a l’intention de déposer un projet de loi pour faire en sorte que les cybercriminels qui volent en ligne dans des jeux vidéo des objets ayant une valeur dans le monde réel reçoivent la même peine que les criminels qui volent de vrais objets de la même valeur? Il faut savoir que Mike Weatherley, conseiller du Premier Ministre David Cameron en matière de propriété intellectuelle, est un fan du jeu de rôles massivement multijoueur en ligne «World of Warcraft», rapporte The Guardian.

Un crime moins grave que de voler physiquement?

«Si vous avez dépensé 500 livres [britanniques] pour votre armure et armement et que quelqu’un les vole en ligne, vous pouvez vous sentir lésé et vous voudriez qu’on vous rende vos 500 livres», a-t-il expliqué au site BuzzFeed. «Certains personnes ont l’impression que si on vole en ligne c’est un crime moins grave que de voler physiquement», déplore-t-il. Cela dit, il reconnaît que s’il se faisait dérober en ligne un objet à 5 livres, il ne ferait pas perdre du temps aux autorités en déclarant le vol.